L'épouse de Raif Badawi réclame l'interdiction de la burqa

L'épouse de Raif Badawi réclame l'interdiction de la burqa

mar, 03/07/2018 – 17:00
Posté dans :
6 commentaires

Ensaf Haidar a adressé une mise en garde contre des groupes islamistes fidèles aux Frères musulmans et au clergé saoudien.

Voici la ou les sources de cet article : Global News / Voici la source de la photo : European Conservatives and Reformists Group, FlickrCC BY 2.0

Ensaf Haidar, l'épouse du blogueur saoudien Raif Badawi, a demandé au premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, d'interdire la burqa et le niqab dans les lieux publics. C'est après la cérémonie qui l'a confirmée citoyenne canadienne, elle et ses trois enfants, que Mme Haidar a formulé sa demande dimanche par Twitter interposé.

En compagnie de ses enfants, Mme Haidar avait fui l'Arabie saoudite pour se réfugier à Sherbrooke en 2015. Son mari, Raif Badawi, avait été arrêté en 2012 pour être accusé d'avoir rejeté et « insulté l'islam ». Il dirigeait un site web, Free Saudi Liberals, qui publiait des critiques sur les religieux influents et l'extrémisme dans la société saoudienne.

M. Badawi avait été condamné à 10 ans de prison et à 1 000 coups de fouet, assortis d'une amende. Il a reçu 50 coups de fouet en janvier 2015 lors d'une séance de flagellation publique, mais on ne lui aurait infligé aucune autre punition physique depuis ce temps, selon les informations qui ont filtré à ce sujet.

À Global News, Mme Haidar a aussi fait une déclaration qui sonne comme une mise en garde. « En tant que réfugiée au Québec et au Canada, j'ai remarqué la croissance rapide des groupes islamistes fidèles aux Frères musulmans, au Hamas et au clergé saoudien qui imposent la burqa et le niqab aux filles et aux femmes comme drapeaux politiques pour marquer le territoire djihadiste », a-t-elle affirmé.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?