L'épouse de Raif Badawi réclame l'interdiction de la burqa

L'épouse de Raif Badawi réclame l'interdiction de la burqa

mar, 03/07/2018 – 17:00
Posté dans :
5 commentaires

Ensaf Haidar a adressé une mise en garde contre des groupes islamistes fidèles aux Frères musulmans et au clergé saoudien.

Voici la ou les sources de cet article : Global News / Voici la source de la photo : European Conservatives and Reformists Group, FlickrCC BY 2.0

Ensaf Haidar, l'épouse du blogueur saoudien Raif Badawi, a demandé au premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, d'interdire la burqa et le niqab dans les lieux publics. C'est après la cérémonie qui l'a confirmée citoyenne canadienne, elle et ses trois enfants, que Mme Haidar a formulé sa demande dimanche par Twitter interposé.

En compagnie de ses enfants, Mme Haidar avait fui l'Arabie saoudite pour se réfugier à Sherbrooke en 2015. Son mari, Raif Badawi, avait été arrêté en 2012 pour être accusé d'avoir rejeté et « insulté l'islam ». Il dirigeait un site web, Free Saudi Liberals, qui publiait des critiques sur les religieux influents et l'extrémisme dans la société saoudienne.

M. Badawi avait été condamné à 10 ans de prison et à 1 000 coups de fouet, assortis d'une amende. Il a reçu 50 coups de fouet en janvier 2015 lors d'une séance de flagellation publique, mais on ne lui aurait infligé aucune autre punition physique depuis ce temps, selon les informations qui ont filtré à ce sujet.

À Global News, Mme Haidar a aussi fait une déclaration qui sonne comme une mise en garde. « En tant que réfugiée au Québec et au Canada, j'ai remarqué la croissance rapide des groupes islamistes fidèles aux Frères musulmans, au Hamas et au clergé saoudien qui imposent la burqa et le niqab aux filles et aux femmes comme drapeaux politiques pour marquer le territoire djihadiste », a-t-elle affirmé.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Les plus dangereux mènent le bal et détruisent tout ce qui ressemble à la démocratie.
Quand le chef d'un pays n'est que mollesse, ils s'en donnent à coeur joie.
Ti-Pit Trudeau est l'un d'eux. J'espère que son mandat achève.

Bon! pour une fois que cette demande ne vient pas d'une Québécoise de souche. Ça fait longtemps qu'on le crie haut et fort que des islamistes reliés aux Frères Musulmans menacent notre société laïque par l'imposition de leurs pratiques tant au Canada qu'au Québec. Leurs lois et leur religion vont à l'encontre de nos us et coutumes donc incompatibles.

Minouchka a bien raison, le Canada est de plus en plus infesté d`islamistes qui ne sont pas ici pour autre chose que détruire notre culture et ultimement, nous éliminer. La folie inimaginable de Trudeau représente le plus grand danger pour la nation de l`histoire du Canada. Il est tellement obsédé par son désir illogique de noyer le pays sous une marée d`immigrants fanatiques musulmans qu`il est ému de remettre des chèques de plus de $10 millions à des terroristes ! Alors, je doute qu`il prenne acte de la demande plus que légitime de Mme. Haidar ! Si un futur gouvernement réussit à contrer l`invasion avant que la situation devienne irréversible, Trudeau sera un jour cité comme traître à sa patrie, et s`il vit toujours, il pourrait être accusé de crime contre l`humanité.