Une jeune réfugiée musulmane s'exprime sur la tuerie de Danforth

Une jeune réfugiée musulmane s'exprime sur la tuerie de Danforth

lun, 30/07/2018 – 16:45
Posté dans :
2 commentaires

Et elle rejette en bloc la version des médias officiels selon laquelle le tueur souffrait de troubles mentaux.

Voici la ou les sources de cet article : The RebelVoici la source de la photo : Courtoisie

Jeudi dernier, le reporter David Menzies, du média indépendant The Rebel, a capté les confidences d'une passante qui ne partage pas la version des médias officiels à propos des tenants et des aboutissants de la tuerie de Danforth. S'exprimant dans un anglais plutôt imparfait, la jeune passante a fait, néanmoins, preuve d'une grande sincérité et de beaucoup d'aplomb dans ses dires.

Les médias oligarchiques oblitèrent la réalité

Il semblerait qu'il soit interdit de nous poser des questions sur les véritables motivations qui ont animé Faisal Hussain, ce tireur qui s'est mis à canarder la foule à Toronto. Critiquer la version officielle, établissant que le tueur souffrait de « troubles mentaux », est chose totalement proscrite par la gauche institutionnelle.

Or, la jeune passante ne croit pas une once de ce que les médias officiels avancent à propos du fait que le tireur n'ait pas été en possession de ses moyens. Elle croit, a contrario, qu'il s'agit de quelqu'un qui savait parfaitement ce qu'il faisait et qui a commis un acte hautement répréhensible.

L'immigration de masse nuit à la sécurité

Admettant qu'elle est entrée au Canada en qualité de réfugiée, en 2016, elle estime qu'il y a beaucoup trop de migrants actuellement et que cet afflux massif aurait des conséquences directes sur l'insécurité qui menace le quotidien des Torontois. Sans couper les cheveux en quatre, elle affirme qu'« il n'y a pas assez de sécurité à Toronto ».

Spontanée dans ses réponses, elle lance sans détour : « je suis une réfugiée, je dois dire merci au Canada, mais, actuellement, trop c'est trop. Trop de gens entrent au pays chaque jour et maintenant le problème devient de plus en plus grand ».

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires