Le registre québécois des armes à feu toujours aussi impopulaire

Le registre québécois des armes à feu toujours aussi impopulaire

ven, 07/09/2018 – 15:35
Posté dans :
2 commentaires

Seulement 156 210 armes ont été immatriculées alors qu'il y en aurait 1,6 million en circulation au Québec.

Voici la ou les sources de cet article : Courrier de PortneufVoici la source de la photo : CC0

Le registre québécois des armes à feu ne semble guère gagner en popularité chez les propriétaires d'armes à feu « sans restriction ». En effet, alors que ceux-ci ont jusqu'au 29 janvier prochain pour faire présenter une demande d'immatriculation de leurs armes, seulement 156 210 armes avaient été immatriculées en date du 26 août selon le Service d'immatriculation des armes à feu (SIAF), et ce, bien que leur nombre soit estimé à 1,6 million au Québec.

Le peu d'engouement envers le processus d'enregistrement ne devrait pas étonner les citoyens, car certains détracteurs du registre des armes à feu ont demandé aux propriétaires d'enregistrer leurs armes à la dernière minute.

C'est le cas notamment de l'animateur de l'émission Loisirs, chasse et pêche à Télé-Mag, Martin Bourget, qui a accordé une entrevue à la station Radio X pour expliquer davantage son opposition au registre. Également, le président de Tous contre un registre québécois des armes à feu (TCRQ), Guy Morin, avait demandé à ses membres d'attendre le plus longtemps possible avant d'enregistrer leurs armes.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Qu'est-ce que ça change dans leur vie d'immatriculer leur(s») arme(s) à feu? Ont-ils quelque chose à cacher? Ou de mauvaises intentions? J'en doute. Alors, pourquoi cet entêtement? J'aurais aimé que l'auteur nous donne l'explication .... s'il y en a une.