Un professeur d'université victime de censure

Un professeur d'université victime de censure

mar, 11/09/2018 – 11:15
Posté dans :
3 commentaires

Il a été congédié pour avoir notamment déclaré que le multiculturalisme était une arnaque.

Voici la ou les sources de cet article : The Globe and MailVoici la source de la photo : CC0

Un professeur de l'Université Acadia, en Nouvelle-Écosse, a été licencié la semaine dernière pour des propos qu'il a tenus durant ses cours et sur les réseaux sociaux. Rick Mehta, un professeur de psychologie, est connu pour son franc-parler sur des sujets tels que l'immigration et les politiques en matière de relation entre les sexes.

Or, M. Mehta a été blâmé pour avoir notamment soutenu que le multiculturalisme était une arnaque et qu'il n'y avait pas d'écart salarial entre les hommes et les femmes. Dans une lettre du 26 février, le chef du département dans lequel travaille M. Mehta, Rob Raeside, a déclaré que certains des étudiants qui assistent à ses cours étaient devenus anxieux et que quelques-uns avaient même cessé d'y participer.

Le porte-parole de l'université, Scott Roberts, a affirmé qu'il n'était pas en mesure de « fournir des précisions » sur le licenciement du professeur de psychologie, dans la mesure où le dossier est soumis à des règles de confidentialité.

L'Association canadienne des professeures et professeurs d'université a pour sa part nommé un comité chargé d'examiner la façon dont l'Université Acadia a géré les griefs contre M. Mehta afin de déterminer si les droits de ce dernier avaient été violés.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?