Rejetée par François Legault et la CAQ, la Meute contre-attaque

Rejetée par François Legault et la CAQ, la Meute contre-attaque

jeu, 13/09/2018 – 13:15
Posté dans :
1 commentaire

Le groupe citoyen remet les pendules à l'heure après s'être vu désavoué par les caquistes.

Voici la ou les sources de cet article : Facebook, Journal de Québec #1 et #2Le Quotidien / Voici la source de la photo : Facebook

Le porte-parole de la Meute, Sylvain Brouillette, a répliqué, mercredi, aux déclarations du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, lequel a déclaré plus tôt cette même journée qu'il « n'aime pas le discours véhiculé » par le groupe citoyen, qu'il « n'aime pas leur revendications » et ne « les appuie pas du tout ». De même, loin de se laisser désavouer de la sorte, M. Brouillette y est allé d'une missive à l'endroit de M. Legault, lui rappelant les points communs qui lient la CAQ à la Meute.

« Ce sont vos idées en grande partie que nous véhiculons M. Legault »

Si M. Brouillette reproche au chef de la CAQ d'avoir rejeté et critiqué la Meute, son chef François Legault allant jusqu'à accuser le groupe citoyen d'être « sur le bord du racisme », c'est que celui-ci puise en grande partie ses idées de la formation politique en ce qui à trait à ses revendications. Ainsi, dans une lettre à l'intention de M. Legault publiée sur le groupe Facebook de la Meute, M. Brouillette affirme que le manifeste du groupe citoyen s'inspire « directement du programme électoral de la CAQ de 2014 ».

« Si la Meute est sur le bord du racisme, cela veut dire que vous l'êtes aussi M. Legault »

Le porte-parole de la Meute regrette que M. Legault se distance du groupe citoyen comme il l'a fait. De même, pour Sylvain Brouillette, le chef de la CAQ fait pire que Philippe Couillard en traitant de racistes les citoyens qui « pensent comme [lui] ». Pour M. Brouillette, « la bonne chose à dire […] aurait été : je ne connais pas les revendications de la Meute et je ne veux pas y être associé ».

* Erratum : L'accroche initiale de l'article se lisait ainsi : « Le groupe citoyen remet les pendules à l'heure après s'être vu désavoué et qualifié de raciste par les caquistes. » Elle a été corrigée pour mieux refléter les propos de François Legault.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Aussitôt que les médias ont classés La Meute dans la catégorie d'extrême droite, les politiciens les ont condamner. Legault n'est pas différent, même s'il veut laissé croire le contraire. Un autre politicien mou, qui s'occupe trop des médias, des groupes de pressions et des gauchistes.
Si on écoute les interviews de Sylvain Brouillette, il n'y a rien de raciste et d'extrême droite à vouloir une meilleure immigration .