Un des musulmans qui réclament 6M$ à Ottawa prêche la haine

Un des musulmans qui réclament 6M$ à Ottawa prêche la haine

ven, 14/09/2018 – 12:45
Posté dans :
2 commentaires

Haashim Atangana Kamena, un islamiste convaincu, s'en est pris physiquement à des prédicateurs chrétiens.

Voici la ou les sources de cet article : YouTube, American Center for Democracy & Economic Warfare Institute et ZawajVoici la source de la photo : CC0

L'un des deux hommes d'obédience musulmane qui cherchent à obtenir une compensation de six millions de dollars auprès du gouvernement fédéral ne semble pas aimer la présence de chrétiens dans notre société.

Haashim Atangana Kamena a attaqué physiquement des prédicateurs chrétiens à plusieurs reprises dans les rues de Toronto. Dans une vidéo, on peut le voir dire à l'un de ces prédicateurs qu'il ne regrette aucunement ces gestes et qu'il n'hésiterait pas à les répéter.

Kamena est bien connu dans les cercles islamistes ontariens. Il avait l'habitude, à une certaine époque, de s'asseoir à l'intersection Yonge et Dundas, à Toronto, muni d'un microphone et d'un haut-parleur, prêchant contre l'homosexualité, entre autres sujets. En juillet 2012, il avait fait parvenir une lettre au journal Toronto Sun dans laquelle il recommandait à la ville de Toronto d'imposer un code vestimentaire aux femmes pour qu'elles cessent de s'habiller de manière provocante. De cette façon, avait-il soutenu, elles éviteraient de se faire violer.

Cette rhétorique va de pair avec l'opinion que Kamena s'est forgée sur l'Amérique du Nord, une société qui « emprisonne » les musulmans, d'après ses dires. Pour lui, la diversité, pourtant réclamée par les musulmans eux-mêmes, est à exclure. « [...] les musulmans tombent dans le piège de la fornication en raison du mélange d'hommes et de femmes dans les lycées, les collèges et les universités », a-t-il déjà écrit.

Une diversité qui ne doit surtout pas se faire sentir dans le domaine religieux, puisque c'est l'islam qui doit dominer. « Nous [les musulmans] devons être capables de montrer aux gens que les idées sataniques et les principes sataniques n'ont pas leur place dans notre société en [les invitant à pratiquer] le monothéisme », a-t-il déjà déclaré dans un discours. « Nous devons transmettre le message de l'islam partout dans le monde et devons être prêts à nous sacrifier, même si cela signifie de mourir pour cette religion ».

Haashim Atangana Kamena et Gamal Mohamed accusent le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) d'avoir partagé des informations à leur sujet aux autorités américaines, ce qui eut pour résultat qu'ils ont été placés sur la liste d'interdiction de vol.

Selon les deux hommes, des agents du SCRS ont interrogé des membres de leur entourage avant de les questionner eux-mêmes sur leurs allées et venues. Quand ils ont par la suite tenté de prendre l'avion, ils se sont vu refuser l'embarquement parce qu'ils apparaissaient sur la liste américaine d'interdiction de vol.

Ils réclament donc six millions au fédéral pour ces inconvénients.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?