McGill pourrait restreindre la liberté d'expression

McGill pourrait restreindre la liberté d'expression

mer, 19/09/2018 – 21:15
Posté dans :
1 commentaire

L'association étudiante de l'université compte bannir à jamais les opinions conservatrices.

Voici la ou les sources de cet article : Nectarine #1 et #2, Rational Wiki #1#2 et #3Voici la source de la photo : Paul Lowry, WikimediaCC BY 2.0

L'Association étudiante de l'Université McGill (AEUM) veut faire adopter une motion visant à interdire aux membres du personnel, aux bénévoles et aux étudiants de l'établissement toute affiliation à des groupes qu'elle qualifie « d'extrême droite ». La motion a été déposée en réponse à une série d'affiches qui avaient été placardées par des groupes identitaires sur les murs de certains campus de l'université en octobre 2017. L'une de ces affiches arborait le slogan « Make Canada Great Again », en référence au fameux « Make America Great Again » de Donald Trump.

Si la démarche de l'AEUM peut paraître justifiée de prime abord, le problème réside dans les définitions que contient la motion qu'elle présente. Selon cette dernière, l'extrême droite représente tous les « partis et mouvements fondés sur le fascisme, le racisme et/ou les idéologies réactionnaires ». En outre, ses partisans feraient siens les concepts « de "l'inégalité des résultats", ce qui signifie qu'un groupe est naturellement meilleur qu'un autre », et celui de « l'inégalité des chances » qui repose sur la « ségrégation ou la déportation massive de personnes non blanches », voire le « génocide ».

Au-delà de ces fourberies intellectuelles, l'AEUM se réfère à la plateforme en ligne Rational Wiki pour définir les termes « fascisme », « racisme » et « idéologies réactionnaires ». Et c'est ici que le bât blesse, car en ce qui a trait au fascisme, Rational Wiki nous révèle que les adeptes de cette idéologie « ont [autrefois] reçu l'appui des conservateurs qui les considéraient comme des alliés dans l'opposition au communisme ». À lire entre les lignes : tout étudiant qui avoue un penchant pour les idées conservatrices pourrait être associé au fascisme.

À propos du racisme, il n'est question, dans la page de Rational Wiki qui y est consacrée, que d'événements historiques qui se sont produits sous des gouvernements dirigés par des blancs. Pas un mot sur le racisme et l'antisémitisme qui ont cours dans certains cercles islamistes, par exemple. Au demeurant, dans la liste des religions qu'on associe à une certaine forme de racisme, le christianisme y figure, mais pas l'islam.

Les mêmes lubies se répètent dans la définition que nous propose Rational Wiki pour les idéologies réactionnaires. Un réactionnaire, ici, c'est « un politicien ou un philosophe qui veut inverser les changements politiques et qui cherche à ramener la société » dans un état antérieur. Bref, ajoute la plateforme, le terme « est généralement utilisé de manière péjorative pour décrire un conservateur opposé à la modernité ».

Sur ce, il ne nous reste plus qu'à souhaiter bonne chance au personnel, aux bénévoles et aux étudiants d'obédience conservatrice de l'Université McGill.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires