Le PLQ ne prend pas la francisation des immigrants au sérieux

Le PLQ ne prend pas la francisation des immigrants au sérieux

sam, 29/09/2018 – 17:00
Posté dans :
2 commentaires

Méthodes d'enseignement inefficaces, ratio élèves/enseignant trop élevé : le PLQ échoue dans la francisation des immigrants.

Voici la ou les sources de cet article : La Presse / Voici la source de la photo : Julio Cesar Hernandez Reyes, Flickr, CC BY 2.0 (Image rognée)

Décidément, les bottines ne suivent pas les babines chez Philippe Couillard. En effet, bien que le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) promette mer et monde afin de mieux intégrer les immigrants dans la province, des témoignages de nouveaux arrivants font état de lacunes importantes dans le programme de francisation au Québec sous son gouvernement au cours des trois dernières années.

Du moins, c'est que nous apprend un article rédigé dans La Presse par la journaliste Isabelle Ducas où est relatée l'histoire d'un homme d'origine iranienne installé dans la province depuis 2015 qui décrit son passage dans les classes de francisation des immigrants au Québec.

« Les progrès sont beaucoup trop lents pour atteindre un niveau suffisant pour travailler »

Nima Madani était pourtant préparé à l'aventure qui l'attendait au Québec lorsqu'il a décidé de quitter l'Iran pour venir s'établir ici. Il avait suivi des cours de français dans son pays natal, puis il avait séjourné à Paris à deux occasions dans le cadre de programmes d'immersion. Malgré tout, l'expérience de M. Madani dans le programme de francisation des immigrants s'est avérée être décevante pour lui. À ce sujet, il souligne que les cours de francisation ne répondent pas vraiment aux besoins des travailleurs qualifiés.

Des cours trop « pratico-pratiques »

Enfin, M. Madani regrette aussi le peu d'espace qui a été consacré à la culture québécoise dans les cours de francisation qu'il a suivis. Selon lui, « tout est fait en fonction de survivre et non de vivre », ajoutant qu'« on ne parle jamais de ce qui est agréable dans la culture québécoise [dans les cours de francisation] ».

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Commentaires

Qui l'eut cru...Couillard qui met en premier plan le " la Langue Française "...c'est une farce électorale. C'est un pur et dur et vendu à l'anglicisation.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.