Du « contenu de remplacement positif » pour réduire le terrorisme

Du « contenu de remplacement positif » pour réduire le terrorisme

jeu, 08/11/2018 – 15:00
Posté dans :
1 commentaire

C'est l'approche choisie par l'administration Trudeau pour combattre la radicalisation qui sévit au Canada.

Voici la ou les sources de cet article : Gouvernement du Canada / Voici la source de la photo : Mohammad Jangda, Flickr, CC BY-SA 2.0

Après s'être « armée de poèmes » pour combattre l'extrémisme au pays, l'administration Trudeau en a remis une couche avec l'annonce d'une nouvelle initiative libérale. Le 6 novembre, Ralph Goodale, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, a appris aux Canadiens que 1,5 M$ seraient versés afin de lancer « une méthode en ligne innovatrice […] pour lutter contre la radicalisation de la violence ».

Plus précisément, M. Goodale a expliqué que cette approche « offrira un contenu de remplacement positif aux personnes vulnérables qui cherchent du matériel d'extrémisme violent en ligne ». À première vue, le ministre semble croire que cette mesure permettra de dissuader les personnes radicalisées de mener des campagnes de terreur.

Les libéraux préfèrent la prévention à la répression

Selon M. Goodale, « la prévention efficace est une composante essentielle pour lutter contre la radicalisation menant à la violence en ligne, où les extrémistes violents peuvent diffuser de la propagande, recruter d'autres personnes et encourager la violence ».

Ces propos ne devraient guère nous surprendre, car le ministre a déjà accordé une enveloppe de 367 000 dollars en septembre 2017 au Projet SOMEONE, un portail web ayant recours à des podcasts et à de la poésie pour lutter contre le discours intégriste.

Pas de discrimination dans l'allocation de subventions

Pendant ce temps, le gouvernement du Canada continue d'appuyer financièrement l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) qui est accusé d'avoir été impliqué dans des activités terroristes. Cette année seulement, Ottawa a accordé une enveloppe de 110 millions de dollars aux Palestiniens, dont une bonne partie a été attribuée à l'UNRWA.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Être allumé ou bien.... être illuminé par la grâce politique. Trudeau et Goodale ont beau renverser la vapeur de la violence et de la haine....les jeunes trouveront toujours quelqu'un quelque part sur le Web afin de satisfaire leurs idéaux politiques ou fascistes. Le PLQ fédéral les a alimenté et maintenant ceux-ci sont collés à leur Parti telle une marque au fer rouge.