La CAQ se fait vilipender par les médias en matière d'immigration

La CAQ se fait vilipender par les médias en matière d'immigration

jeu, 06/12/2018 – 14:15
Posté dans :
20 commentaires

Cette semaine, les journalistes ont tout fait pour dépeindre la CAQ de façon la plus négative possible.

Voici la ou les sources de cet article : 98,5 FM, TVA Nouvelles, La PresseRadio-Canada, Gouvernement du Québec #1 et #2 / Voici la source de la photo : Andrew Scheer, Flickr, Domaine public (Image rognée)

Les médias traditionnels ont tôt fait de vilipender les caquistes à la suite de leur annonce, mardi, de diminuer de 50 000 à 40 000 le nombre d'immigrants que le Québec accueille chaque année. Certains journalistes et chroniqueurs se sont même montrés alarmistes ou carrément insultants à leur endroit.

C'est ce qu'aura vécu le ministre de l'Immigration Simon Jolin-Barrette, lequel portait l'odieux de défendre la position de la Coalition Avenir Québec dans les médias cette semaine.

Affrontant un Pierre Bruneau aux allures d'une mère poule inquiète ainsi qu'un Paul Arcand impatient et condescendant, M. Jolin-Barrette a toutefois su s'en tenir au plan de communication de son parti.

Un politicien de sang-froid

Parlant avec calme et clarté, le ministre de l'Immigration a réitéré son objectif de diminuer temporairement le nombre de nouveaux arrivants reçus au Québec afin de procéder à une réforme du système d'immigration.

Reconnaissant les besoins de main-d'oeuvre dans certains secteurs, M. Jolin-Barrette a déclaré sur les ondes de TVA que « l'immigration n'est pas la seule façon de combler les besoins en main-d'oeuvre » au Québec et que l'éducation était aussi un élément-clé afin d'y parvenir.

Il a notamment assuré à l'animateur Pierre Bruneau que la baisse du seuil d'immigrants en 2019 n'engendrerait pas de coupes dans l'enveloppe que doit recevoir du fédéral l'administration Legault en vertu de l'entente Canada-Québec.

Mieux intégrer et franciser les immigrants

Quoi qu'il en soit, pour le ministre Jolin-Barrette, il est essentiel d'avoir une « adéquation entre les besoins du marché du travail [au Québec] et le profil des personnes » qui choisissent d'y venir. Le but est toujours le même : mieux intégrer et franciser les immigrants par des parcours personnalisés afin de leur permettre de s'établir dans différentes régions du Québec là où il y a ces besoins.

M. Jolin-Barrette entend travailler de concert avec le gouvernement fédéral dans le cadre du programme des travailleurs étrangers temporaires canadiens et demander plus de souplesse pour le Québec en ce qui y a trait.

Au micro de Paul Arcand, le ministre de l'Immigration a également souligné le fait que les étudiants étrangers au Québec peuvent obtenir leur statut d'immigrant permanent grâce au Programme de l'expérience québécoise, lequel requiert d'eux au final qu'ils possèdent une connaissance du français et qu'ils occupent un emploi sur le territoire québécois depuis les 12 derniers mois.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Commentaires

Soumis par Rick turcotte (non vérifié) le sam, 08/12/2018 – 01:15 Permalien

Qui a decide que les journalistes doivent poser des questions pour mettre en valeur telle ou telle ideologie ? De tout temps les politiciens ont eu a repondre a des questions difficiles. , ca fait partie de la democratie et c est la meilleure facon d eviter les dictateurs et de bien comprendre l idee du parti ou du politicien et ca fait partie de la job

Soumis par Pierre Guay (non vérifié) le ven, 07/12/2018 – 10:45 Permalien

Ils pensent bien faire les journalistes mais ne réalise pas que le peuple n'est pas de leurs avis. La mouvance mondialiste est un monstre que les journalistes des gros médias ne veulent pas se mettre à dos.

Soumis par Blais (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 21:51 Permalien

je suis 100% d 'accord avec M.Legault ,il faut aider les immigrants à s'intégrer chez nous ,l'immigration en masse détruit le pays

Soumis par Pascal Rochette (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 19:54 Permalien

Les médias doivent rapporter la nouvelle et non pas donner leur opinion,ils se doivent de demeurer impartials en tout temps.Ils doivent respecter l opinion des électeurs et non esseyer de faire la morale à qui que se soit.

Soumis par Francine (non vérifié) le ven, 07/12/2018 – 01:59 Permalien En réponse à par Pascal Rochette (non vérifié)

Vous avez tout compris, c,est ce que doivent faire les médias, mais c,est ce qu,ils ne font plus.ils travaillent plutôt ds le sens de leur opinion ou d,un gouvernement...........on veut pas la savoir leur opinion, on veut les vrais faits

Si bien dit, les medias sont devenu l'establishment et essais continuellement de dénigrer quiconque ne suit pas la mentalité mondialiste. Le mot ''impartial'' est devenu un oublie total. A quoi bon de faire venir des dizaines de milliers d'immigrants que nous devons éduquer. Leur diplômes ne sont pas respectés, il ne connaissent pas la langue etc. Notre économie sera plus forte si nous investissons dans notre propre éducation pour nos citoyens puissent acquérir les connaissances pour des emplois bien rémunérer.

Soumis par Michel Chamberland (non vérifié) le sam, 08/12/2018 – 21:41 Permalien En réponse à par Pascal Rochette (non vérifié)

Parfaitement vrai .Le peuple à choisi .Accepte ta défaite .

Moi , je pense que Montréal n'est pas une bonne place pour l'intégration d'immigrant , il y a trop d'unilingue anglais à Montréal, une solution qui règlerais 2 problèmes d'un coup, en envoyant les immégrants légaux dans les régions ils pourraient mieux s'intégrer à la population locale et en même temps ils pourraient régler le manque de main d'ouvre en région, les chômeurs pourront comblé le manque é Montréal.

on devrait orienter les immigrants vers les régions d’abord pour faciliter et hausser le taux d’intégrations Réussies.
Les « prospects immigrants » devraient aussi être informés avant de postuler qu’ils auront un «  stage » de 5 ans ( le temps que ça prend pour la citoyenneté canadienne) à faire en régions: ceci aura aussi pour effet de tester la motivation réelle à s’intégrer plutôt que de l’avoir facile en guettos dans les grands centres...
Ce serait de même pour les réfugiés: ils doivent être volontaires en contre-partie du grand service qu’on leur offre de les accueillir...

En résumé, on doit leur imposer de faire leur part dans la structure d’accueil afin de s’assurer qu’ils seront actifs de façon constructive....
Au lieu des attitudes «  de quémander et d’exiger de nous pour que nous on s’adapte à leur habitudes et modes de vie », (qui a pour effet de nous sentir agressés).
Éliminer le « give me attitude »
et de là, moins d’indésirables et/ ou de parasites

Plusieurs le sont envoyé en région mais préfère revenir vers Montréal ou leurs semblables sont. Si la loi 101 était mieux appliqué, il y aurait probablement des changements. Aujourd'hui, les immigrants choisissent le Québec parce qu'ils se disent, bof, on peut très bien vivre en anglais, pourquoi se badrer d'apprendre la langue officielle.

Soumis par Peter Brian Cole (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 18:44 Permalien

LA CAQ: ignorez les fausses personnes et concentrez vous sur les vraies. Les gens qui ont voté pour vous.

Soumis par Peter (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 18:40 Permalien

La CAQ GO GO GO. Ignorez les fausses personnes. Ecoutez les vraies.

Soumis par vianneybolduc1… (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 16:19 Permalien

moins d'immigrant pour mieux les encadrer, lanque, travail ect
.

Soumis par Regeant (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 15:51 Permalien

Ce sont deux vendus aux libéraux qui croient avoir la science infuse et qui continus à travailler pour les corrupteurs! ,

Soumis par Jean frenette (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 15:20 Permalien

Je suis tout à fait d'accord avec la pensée de M Barrette, Si nous voulons préserver notre culture Et langue il va de soi que nous devons restreindre l'arrivée des immigrants pour mieux les encadrer dans la structure québécoise.´

Je me demande pourquoi M Bruneau Et MArcand essaient de manipuler la pensée d'un peuple vers la pensée fédérale qui prône le multiculturalisme. Et le bilinguisme. Il faudrait qu'ils suivent ce que le peuple veut sinon nous nous allons vers le populiste

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.