Une campagne de boycottage de produits québécois se met en branle

Une campagne de boycottage de produits québécois se met en branle

mer, 12/12/2018 – 16:00
Posté dans :
16 commentaires

L'Ouest canadien se montre jaloux du Québec sur le plan de la péréquation et se dit frustré de son rejet d'Énergie Est.

Voici la ou les sources de cet article : Spencer Fernando / Voici la source de la photo : Demnos0813, FlickrCC BY-SA 2.0

Rien ne va plus dans la fédération canadienne. C'est du moins ce qu'on peut en déduire de la plus récente montée de lait de la part des habitants et des dirigeants des provinces de l'Ouest canadien, lesquels prévoient désormais de mener une campagne de boycottage des produits en provenance du Québec.

Rappelons que les provinces de l'Ouest canadien, l'Alberta en tête, se sont indignées, plus tôt ce mois-ci, du fait que le Québec obtiendra la plus grosse portion du prochain montant de la péréquation alors que rien n'est prévu pour elles.

Et ce, c'est sans compter le rejet par le premier ministre François Legault du projet d'oléoduc Énergie Est qui devait traverser le Québec vers le Nouveau-Brunswick.

L'Alberta mène la charge

L'idée d'une campagne de boycottage des produits québécois fait parler d'elle en ce moment sur les réseaux socionumériques.

Bien qu'il n'ait pas parti le bal, l'ancien chef du parti Wildrose en Alberta, Brian Jean, aura certainement réussi à donner de l'élan à l'idée en y apportant un support sans équivoque.

Dans un gazouillis publié sur son compte Twitter, dimanche dernier, M. Jean a critiqué le premier ministre Legault pour avoir déclaré « qu'il n'y a aucune acceptabilité sociale pour du pétrole au Québec ». Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, il a ajouté que M. Legault « n'avait aucun problème à accepter les paiements de péréquation financés par le pétrole albertain ». S'insurgeant contre le fait que le Québec reçoive 60 pour cent du montant total des prochains transferts en péréquations, il a déclaré « qu'il est temps de commencer à boycotter les produits québécois en Alberta ».

Notons que le gazouillis de M. Jean a été partagé plus de 800 fois et suscité plus de 300 commentaires au moment d'écrire ces lignes.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent