Le tourisme de naissance prend d'assaut la Colombie-Britannique

Le tourisme de naissance prend d'assaut la Colombie-Britannique

lun, 07/01/2019 – 07:45
Posté dans :
0 commentaire

Dans la municipalité de Richmond, une naissance sur cinq implique un enfant dont la mère ne réside pas au Canada.

Voici la ou les sources de cet article : Twitter #1, #2 et The National PostVoici la source de la photo : CC0

Le tourisme de naissance gagne en popularité en Colombie-Britannique. Arrivant pour la plupart de Chine, des mères enceintes arrivent en grand nombre au Canada afin que leur enfant puisse hériter de la citoyenneté par le sol. Bien que cette manoeuvre soit tout à fait légale en vertu du droit canadien, un nombre grandissant de citoyens s'inquiètent des retombées potentielles de cette pratique qu'ils jugent immorale.

La municipalité de Richmond est particulièrement frappée par cette arrivée massive de ressortissantes chinoises voulant assurer un avenir meilleur à leurs enfants. Selon ce que rapporte le National Post, 20 % des accouchements recensés impliquent des mères qui ne résident pas au Canada, ce qui représente le taux le plus élevé au pays.

La situation est si préoccupante que le député libéral Joe Peschisolido a interpellé le ministre de l'Immigration, Ahmed Hussen, pour qu'il remédie à la situation. Aux dernières nouvelles, M. Hussen lui aurait répondu qu'il étudierait sa demande.

Combien coûte le tourisme de naissance ?

Toute personne née en sol canadien – sauf les enfants de diplomates – acquiert automatiquement la citoyenneté du pays. Elle a ainsi droit à des services comme l'assurance maladie et les subventions à l'éducation universitaire. Mais combien coûtent les accouchements d'étrangers aux contribuables ?

TVA Nouvelles avait révélé en 2016 que « [d]ix des principaux hôpitaux du Québec [tentaient] de récupérer plus de 55 millions de dollars en montants impayés par des patients venus de l'étranger ». Les coûts comprennent l'hospitalisation et les honoraires du médecin. Uniquement à l'Hôpital St-Mary's, les sommes à récupérer étaient de 1,4 million de dollars en 2016. À Maisonneuve-Rosemont : 3,4 millions.

Certains partis d'opposition veulent abolir le droit du sol

Lors d'un congrès à Halifax en août dernier, le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Andrew Scheer, avait plaidé pour l'abolition du droit du sol. La proposition avait donné lieu à des échanges passionnés, mais une majorité de militants avait finalement donné leur accord.

Récemment, le chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier, a déclaré que « le Canada n'est pas un centre d'achat, où les étrangers peuvent venir acheter une citoyenneté et des opportunités d'éducation et d'emplois futurs pour leur enfant en contournant le processus d'immigration ». « Le tourisme de naissance devrait être illégal », a-t-il ajouté.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent