Bell veut suivre ses utilisateurs à la trace

Bell veut suivre ses utilisateurs à la trace

mar, 08/01/2019 – 13:45
Posté dans :
1 commentaire

Selon le géant des télécommunications, cette approche permettrait d'offrir de la publicité « personnalisée » à ses clients.

Voici la ou les sources de cet article : CBC Voici la source de la photo : CC0

En décembre dernier, Bell a amorcé des démarches visant à obtenir l'autorisation de ces clients afin de surveiller leurs activités. Ce qu'il faut comprendre, c'est que le géant des télécommunications envisage de reproduire le même modèle publicitaire que Google et Facebook, soit de proposer des publicités en fonction des champs d'intérêt des utilisateurs. Tous les services dispensés par la compagnie et ses filiales seront touchés par ces mesures.

Le consentement d'un utilisateur permettra à l'entreprise de recueillir des informations sur son âge, sur les appareils qu'il emploie ou encore sur le type de connexion qu'il a choisi pour avoir recours à des services de diffusion en flux. Selon la société de télécommunication, les données des utilisateurs seront protégées et aucune information personnelle ne sera partagée aux entreprises de marketing.

Toujours est-il que Teresa Scassa, enseignante à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, croit que les utilisateurs qui consentiront à participer à ce programme pourraient commettre une erreur. En fait, elle est d'avis que la compensation offerte par Bell, c'est-à-dire de recevoir de la publicité « personnalisée », n'est pas assez intéressante par rapport à la valeur des données des utilisateurs.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent