Amazon plie devant des islamistes

Amazon plie devant des islamistes

mer, 09/01/2019 – 11:30
Posté dans :
7 commentaires

L'entreprise de commerce en ligne a retiré des produits de ses stocks pour ne pas « offenser » des musulmans.

Voici la ou les sources de cet article : The Business Insider, CAIR et The Washington Post / Voici la source de la photo : Elliott Brown, FlickrCC BY-SA 2.0

Il ne se passe pas une journée sans que les « méchants » Occidentaux insultent les mille et une cultures qu'ils accueillent. Dernier événement à retenir : l'entreprise de commerce en ligne Amazon a dû supprimer plusieurs produits contenant des versets du Coran à la suite d'une plainte déposée jeudi dernier par une organisation islamiste.

Le Council on American-Islamic Relations (CAIR) avait publié une déclaration demandant à Amazon de cesser de vendre des tapis de salles de bain portant des écritures tirées du Coran. Selon le communiqué de CAIR, des musulmans ont jugé ces tapis offensants puisque les écritures coraniques sont « piétinées ».

La réponse d'Amazon ne s'est pas fait attendre : les produits ont promptement été retirés de ses stocks.

Ce n'est pas la première fois qu'une grande entreprise courbe l'échine devant CAIR. En 1997, NIKE avait mis un terme à la vente d'une nouvelle ligne de chaussures de basket-ball parce qu'elles affichaient un logo ressemblant au mot arabe désignant Allah, ce que certains musulmans avaient trouvé choquant.

CAIR est la plus importante organisation de défense des droits et libertés des musulmans aux États-Unis. Sa mission est « d'améliorer la compréhension de l'islam, de protéger les droits civils, de promouvoir la justice et de renforcer le pouvoir des musulmans américains ». Elle a pourtant été accusée à plusieurs reprises d'avoir financé le groupe terroriste Hamas, ce pour quoi le FBI, en 2009, a mis un terme à ses relations avec elle.

Au Canada, son équivalent est le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC), autrefois CAIR-Canada. En 2014, la GRC avait ordonné à sa division du Manitoba de se dissocier d'un guide du CNMC qui endossait l'imam Siraj Wahhaj, un membre des Frères musulmans qui avait été désigné co-conspirateur non inculpé dans le procès pour l'attentat à la voiture piégée contre le World Trade Center en 1993.

Au Québec, le CNMC-CAIR Canada a contesté en cour la loi 62 sur la neutralité religieuse de l'État, promulguée sous l'ancien gouvernement de Philippe Couillard.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?