Une sculpture célébrant l'Arabie saoudite érigée à Ground Zero

Une sculpture célébrant l'Arabie saoudite érigée à Ground Zero

sam, 12/01/2019 – 14:30
Posté dans :
8 commentaires

Cet État est pourtant poursuivi par les familles des victimes des attentats de 2001 ; 15 pirates de l'air étaient Saoudiens.

Voici la ou les sources de cet article : The ObserverVoici la source de la photo : slagheap, FlickrCC BY-SA 2.0

Les familles des victimes des attentats du 11 septembre 2001 viennent de se voir infliger un véritable camouflet. Une sculpture célébrant l'Arabie saoudite a été érigée à Ground Zero, à New York, là où l'Amérique a perdu son innocence.

La sculpture, qui rappelle un bonbon dans un emballage vert, mesure neuf pieds de haut et porte le drapeau émeraude de l'Arabie saoudite. Les mots « Il n'y a de Dieu qu'Allah et Mahomet est son prophète » y apparaissent en arabe. Elle est l'oeuvre de la sculptrice française Laurence Jenkell, qui l'a créée en 2011. Elle figure parmi 19 autres sculptures représentant les États membres du G20.

En 2003, des centaines de familles touchées par les attentats terroristes du 11 septembre ont engagé des poursuites contre l'État saoudien et certaines des personnalités du royaume pour leur implication présumée dans les attentats. Notons que 15 des 19 pirates de l'air du 11 septembre étaient Saoudiens.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent