Guy Nantel croit qu'il y a une « culture du consensus » au Québec

Guy Nantel croit qu'il y a une « culture du consensus » au Québec

mer, 23/01/2019 – 17:10
Posté dans :
2 commentaires

L'humoriste juge que cette « culture » afin d'éviter « la chicane » nuit à la liberté d'expression, qui est en déclin.

Voici la ou les sources de cet article : Radio XVoici la source de la photo : Facebook

Mardi dernier, Guy Nantel était de passage sur les ondes de Radio X. L'humoriste a été appelé à se prononcer sur l'évolution de l'humour au Québec dans l'ère du politiquement correct. D'entrée de jeu, il a expliqué que même s'il n'a pas de difficulté à vendre ses billets de spectacle, il est désormais rarement invité à participer à des émissions sur les grands réseaux télévisés. Selon lui, ce sont des blagues faites l'année dernière en plein coeur du mouvement #MeToo (#MoiAussi) qui lui aurait valu cette expulsion.

Le « puritanisme latent » à saveur québécoise

Guy Nantel est d'avis qu'il règne au Québec une certaine « culture du consensus » afin d'éviter « la chicane » à tout prix. « Il y a une espèce de puritanisme latent », a-t-il ajouté. Selon M. Nantel, la liberté d'expression est en déclin dans la belle province, car bien que toute personne soit libre de dire ce qu'elle veut, elle sera également « libre » d'en payer le prix plus tard. « Dans mes shows [...], je parle de tout. »

Après avoir expliqué qu'il faisait de l'humour social sur des sujets « tabous » comme le féminisme radical, le multiculturalisme et les agressions sexuelles, Guy Nantel a rappelé que ce n'était pas ses spectateurs qui étaient offensés, mais plutôt d'autres individus qui décident « d'allumer des feux ». L'humoriste déplore qu'à l'heure actuelle, le milieu artistique fasse tout pour éviter la controverse.

Le phénomène de la pensée unique

Guy Nantel constate que tous les grands de l'humour qui l'ont inspiré seraient aujourd'hui vraisemblablement fustigés de toute part par de nombreux critiques. Le phénomène de la pensée unique, dit-il, fait en sorte que les gens ont peur de s'exprimer sous peine de blesser les âmes sensibles. Toujours est-il que dans la foulée des événements qui l'ont mis sur la sellette, Guy Nantel affirme qu'il s'assure maintenant de tenir des propos qui « choqueront » les gens.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?