Des troupes de l'extrême gauche s'en prennent à un édifice

Des troupes de l'extrême gauche s'en prennent à un édifice

mer, 30/01/2019 – 18:30
Posté dans :
0 commentaire

Un bâtiment en Montérégie a été marqué de traces de peinture et du message « Non à la prison pour migrants ».

Voici la ou les sources de cet article : Journal le Saint-François / Voici la source de la photo : CC0

Dans la nuit du lundi au mardi, des militants d'extrême gauche ont vandalisé l'édifice Loiselle à Saint-Timothée, une municipalité de Montérégie. Les méfaits incluent des traces de peinture grise et une inscription sur laquelle on peut lire « Non à la prison pour migrants ».

Paul Béluse, le PDG de l'entreprise visée, ne comprend pas pourquoi il a fait l'objet de ce geste. « Nous n'avons pas eu de menaces. C'est sans lien. C'est un travail de lâche », a-t-il affirmé. Notons que deux individus ont été filmés par les caméras de surveillance.

M. Béluse déclare avoir « signifié le geste aux policiers ». Il espère que les agents de la paix mettront la main au collet des malfrats. Toujours est-il que la Sûreté du Québec n'a pas encore identifié de suspects et qu'aucun événement semblable n'a été rapporté dans les entourages.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?