Des anciennes esclaves de l'État islamique menacées au Canada

Des anciennes esclaves de l'État islamique menacées au Canada

mar, 05/02/2019 – 11:25
Posté dans :
4 commentaires

Elles ont reçu des appels téléphoniques et des messages textes qui montrent des images de décapitation.

Voici la ou les sources de cet article : CTV News et Radio-CanadaVoici la source de la photo : Alibaba2k16, Wikimedia, CC BY-SA 4.0

Cinq femmes et une fille de 14 ans d'origine yézidie, qui avaient trouvé refuge au Canada après avoir fui l'État islamique (EI), ont été bombardées de messages vocaux et de textes menaçants, nous apprend le réseau CTV. Ces femmes sont d'anciennes esclaves sexuelles de l'EI et vivent maintenant dans la région de Toronto.

Selon l'équipe d'enquête de CTV qui a écouté les appels téléphoniques, les hommes qui ont laissé les messages vocaux semblaient avoir des accents arabes de l'Irak, de l'Afrique du Nord et des États du Golfe persique. La police régionale de York tente trouver l'origine des appels. On sait que l'un d'eux provenait d'un numéro 1-800 et un autre d'une centrale téléphonique de l'Alberta.

Quant aux messages textes, certains contenaient des images de décapitations et de djihadistes armés.

Cela n'est pas sans rappeler l'histoire d'Ashwaq Haji, une Irakienne elle aussi d'origine yézidie, qui avait rencontré son bourreau l'an dernier dans un supermarché en Allemagne. Traumatisée, elle avait décidé de retourner en Irak.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?