La détresse psychologique est en hausse dans l'industrie laitière

La détresse psychologique est en hausse dans l'industrie laitière

mar, 12/02/2019 – 10:14
Posté dans :
0 commentaire

C'est ce qu'affirme le président de l'organisme « Au coeur des familles agricoles », qui y voit une tendance depuis deux ans.

Voici la ou les sources de cet article : Coup d'oeil, Radio-Canada, ACFA et UPA / Voici la source de la photo : CC0

Jaclin Bisaillon a de l'expérience comme travailleur agricole. D'ailleurs, il en a vu des agriculteurs en détresse psychologique. Si bien que le président de l'organisme Au coeur des familles agricoles (ACFA) note une tendance inquiétante affectant l'industrie laitière depuis deux ans alors que 70 % des utilisateurs d'ACFA sont des individus provenant de ce secteur.

Une réalité qui se cache derrière nos beaux paysages champêtres québécois

Celui qui a déjà été producteur laitier affirme que la détresse psychologique que vivent les travailleurs agricoles se manifeste surtout durant les périodes mortes, « [q]uand y'a moins d'ouvrage ».

Un phénomène qui affecterait toutefois plus particulièrement les travailleurs de l'industrie laitière, selon le président de ACFA, en raison des différents traités de libre-échange signés par le Canada.

« Avec toutes les nouvelles politiques internationales, ils [les producteurs laitiers] sont vraiment affectés. La relève commence à réfléchir. C'est moins intéressant pour eux. Il y a beaucoup d'inquiétude », nous dit l'agriculteur de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, en Montérégie.

Les agriculteurs et la santé mentale

Plusieurs ressources existent pour les travailleurs agricoles en détresse psychologique, dont le programme « travailleurs de rang », duquel on doit le concept à ACFA. Ce programme vise à « apporter du soutien, détecter les premiers signes d'une détresse psychologique et référer aux bonnes ressources » les personnes nécessitant de l'aide.

Or, déplore M. Bisaillon, le temps d'attente pour rencontrer un « travailleur de rang » est d'environ deux semaines, un délai qui risque de décourager les travailleurs agricoles entamant des démarches pour s'en sortir.

Au coeur des familles agricoles : un réseau d'entraide au sein même du milieu agricole

ACFA est un organisme sans but lucratif fondé en 2001. Un de ses objectifs vise à « agir en matière de prévention et de santé mentale ». Ses services sont gratuits et s'adressent à tous les travailleurs agricoles, qu'ils soient employés ou qu'ils fassent partie de la relève. Les membres de la famille sont également les bienvenus.

Les intervenants d'ACFA peuvent être joints en tout temps par téléphone.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?