Outaouais : les commissions scolaires francophones désavantagées

Outaouais : les commissions scolaires francophones désavantagées

jeu, 17/08/2017 – 11:43
Posté dans :
0 commentaire

Des francophones décident de payer leurs taxes scolaires à la commission scolaire anglophone pour économiser de l'argent.

Source : Le DevoirPhoto : Olivier Morin, Agence France-Presse

En Outaouais, la situation est loin d'être rose pour les quatre commissions scolaires aux prises avec un « exode de capitaux » vers la commission anglophone. Celle-ci exige des taxes beaucoup moins élevées que ses pendants francophones. En conséquence, de nombreux résidants francophones décident de payer leur dû à la commission scolaire Western Québec.

Les chiffres sont plutôt éloquents : 18 400 contribuables ont déserté les commissions francophones au profit de l'anglophone. Claude Beaulieu, président de la Commission scolaire des Draveurs, parle d'une hémorragie : « Ils partent pour sauver de l'argent, mais ce faisant, ils refilent la facture aux jeunes familles. C'est inacceptable », déplore-t-il.

Rappelons que si la loi provinciale sur la taxe scolaire oblige les parents à payer des taxes à la commission scolaire qui accueille leur enfant, elle permet à ceux qui n'ont pas ou plus d'enfants d'âge scolaire de payer leur dû à la commission de leur choix.

« Nous sommes otages d'une loi archaïque qui privilégie certains au détriment des autres. Nous, on prône l'équité. L'éducation, c'est l'affaire de tous ; tous les citoyens devraient y participer de façon équitable », a déclaré Éric Antoine, président de la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées.

Au cabinet du ministre Proulx, on indique simplement que « le dossier suit son cours. »

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?