Le Grand Remplacement est en marche au Québec

Le Grand Remplacement est en marche au Québec

jeu, 08/11/2018 – 10:05
Posté dans :
6 commentaires

C'est ce que répète la Fédération des Québécois de souche qui vient d'initier une campagne contre l'« invasion migratoire ».

Voici la ou les sources de cet article : Fédération des Québécois de souche / Voici la source de la photo : CC0

Mardi dernier, les militants de la Fédération des Québécois de souche (FQS) ont installé de fausses pancartes électorales dans le centre-ville de Québec pour dénoncer un phénomène qui est tabou au sein des médias et de la classe politique.

On pouvait lire ce qui suit sur les pancartes de la FQS : « CONTRE L'IMMIGRATION INVASION ? VOTEZ RÉMI TREMBLAY ». Rémi Tremblay est un militant de la FQS qui signe nombre de ses communiqués et qui rédige aussi des articles servant à défendre les causes soutenues par cet organisme qui se préoccupe de la survie culturelle du Québec.

Sensibiliser la population face à l'« invasion migratoire »

Un dernier communiqué de la FQS, émis mercredi, précise que le but de cette campagne électorale fictive consiste à « sensibiliser la population au fait que les taux actuels d'immigration sont tels qu'il serait à peine exagéré de parler d'une invasion ». Par ailleurs, les initiateurs de cette campagne souhaitent sensibiliser la population au sujet « des impacts de l'immigration massive » et inciter les futurs électeurs à soutenir « le parti qui proposera les plus grandes réductions des seuils d'immigration ».

La FQS se base sur des études démographiques exhaustives pour prétendre que nous assistons à un véritable « Grand Remplacement ». Ces études démontrent, toujours selon la FQS, que « l'ethnie canadienne-française est en diminution, année après année : de 78 % de la population en 1970, nous étions 64 % en 2014, puis nous tomberons sous la barre des 50 % en 2035 (Bergeron 2017, Henripin 1987) ».

Des coûts exorbitants

On en profite pour nous rappeler les coûts exorbitants de cette immigration de masse, en reprenant l'argument de l'Institut Fraser qui avance qu'il en coûterait jusqu'à 20 milliards par année au Canada pour éponger les frais afférents à la prise en charge des nouveaux arrivants.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?