Selon Justin Trudeau, les familles pauvres ne paient pas d'impôts

Selon Justin Trudeau, les familles pauvres ne paient pas d'impôts

mer, 06/02/2019 – 17:00
Posté dans :
9 commentaires

Cette affirmation a éveillé la colère des conservateurs qui disent vouloir diminuer le fardeau fiscal des Canadiens.

Voici la ou les sources de cet article : Chambre des communes, Parti conservateur du Canada et TwitterVoici la source de la photo : 2017 Canada Summer Games, Wikimedia, CC BY 2.0

En chambre mardi, Justin Trudeau a tenu des propos pour le moins surprenants sur la fiscalité canadienne. « [...] Les conservateurs nous montrent encore une fois qu'ils ne comprennent tout simplement pas que les familles à faible revenu ne profitent pas des crédits d'impôt puisqu'elles ne paient pas d'impôt », a-t-il déclaré.

Le premier ministre a lancé ce commentaire pour répondre aux questions du député conservateur Pierre Poilievre, alors que ce dernier cherchait à connaître « le coût réel des augmentations d'impôt qu'il décrétera s'il est réélu », en faisant référence au premier ministre. Quoi qu'il en soit, les paroles de M. Trudeau ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd.

Le jour même, le Parti conservateur du Canada (PCC) a diffusé un communiqué de presse pour rappeler aux électeurs que leur premier ministre avait affirmé que « les Canadiens à faible revenu ne paient pas d'impôt ». Selon Andrew Scheer, chef du PCC, cette affirmation est erronée, car « quiconque gagne plus de 11 809 $ par année, ce qui est bien [en deçà] du seuil de pauvreté, paie de l'impôt sur le revenu, les taxes sur l'essence, des charges sociales et la TPS ».

M. Scheer n'a pas manqué de souligner que plusieurs milliers de citoyens canadiens ayant « de la difficulté à joindre les deux bouts » payaient leurs impôts. Il a ajouté qu'un gouvernement conservateur leur accorderait un allègement fiscal.

Le député conservateur Bob Saroya a révélé de son côté qu'il recevait « des dizaines de coups de fil et des centaines de courriels chaque jour » de la part de Canadiens qui en ont ras le bol de Justin Trudeau et de ses politiques fiscales. « Nous ne pouvons plus attendre de le flanquer à la porte », a-t-il martelé pour illustrer son soutien envers les familles à faible revenu.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?