Plus aucun véhicule à carburant construit au Canada d'ici 2040 ?

Plus aucun véhicule à carburant construit au Canada d'ici 2040 ?

jeu, 30/05/2019 – 20:15
Posté dans :
7 commentaires

Il s'agit bel et bien d'une recommandation faite au gouvernement fédéral par un conseil consultatif sur le climat.

Voici la ou les sources de cet article : Blacklock'sVoici la source de la photo : CC0

Mardi, le Conseil consultatif sur l'action pour le climat a recommandé aux parlementaires fédéraux de bannir la production de voitures fonctionnant avec de l'essence et du diésel d'ici 2040. Il est impératif, nous dit-on, « d'envoyer un message réglementaire claire aux fabricants pour accroître l'offre de véhicules zéro émission ».

Cette recommandation devrait sans doute plaire à la chef du Parti vert, Elizabeth May, car ses troupes ont présenté, le 16 mai, une politique intitulée « Mission: Possible », laquelle suggère également d'abolir tous les véhicules qui requièrent du carburant liquide pour fonctionner au plus tard en 2040.

Quoi qu'il en soit, le rapport final du Conseil consultatif sur l'action pour le climat recommande à Ottawa d'implanter un corpus réglementaire dès 2023 « pour s'assurer que les véhicules zéro émission représentent au moins 10 % des ventes de voitures neuves en 2025, 30 % en 2030 et 100 % en 2040 ». Soulignons que le cofondateur du groupe environnementaliste québécois Équiterre, Steven Guilbeault, était l'une des personnes siégeant au Conseil.

Il s'agit d'un objectif pour le moins « audacieux », surtout si l'on considère que le rapport « Les véhicules électriques au Canada et ailleurs dans le monde » publié dans la librairie parlementaire en 2018 révélait que les automobiles électriques ne représentaient que 0,59 % des ventes réalisées à l'échelle du pays.

Bien que les libéraux aient refusé de commenter les suggestions du Conseil consultatif sur l'action pour le climat, la ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, a jugé pertinent de rappeler que le gouvernement fédéral travaillait « très fort » pour mettre en place leur « plan ambitieux sur le climat ». « Nous devons prendre les changements climatiques au sérieux », a-t-elle ajouté.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?