Catherine McKenna contredite par un rapport de son ministère

Catherine McKenna contredite par un rapport de son ministère

ven, 16/08/2019 – 09:15
Posté dans :
1 commentaire

Aucune preuve ne permet de conclure que les pires inondations de l'histoire ont été causées par les changements climatiques.

Voici la ou les sources de cet article : Blacklock'sVoici la source de la photo : Chatham House, FlickrCC BY 2.0

Un rapport provenant du ministère de l'Environnement nous apprend qu'aucune preuve ne permet de conclure que « l'inondation la plus coûteuse de l'histoire du Canada », une catastrophe naturelle survenue en Alberta en 2013, avait été causée par les changements climatiques.

Il s'agit certes d'une conclusion quelque peu embarrassante pour la ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, car elle avait déjà cité cet événement pour marteler devant ses collègues de la Chambre des communes que les changements climatiques étaient un « vrai » phénomène qu'on pouvait observer « maintenant ».

Selon une étude de l'Université de la Saskatchewan, les inondations de 2013 étaient moins sévères que certaines ayant été enregistrées aux 19e et 20e siècles. En fait, d'après les chercheurs, ce sont entre autres des pluies sur la neige des Rocheuses qui auraient été à l'origine de cet épisode contemporain ayant causé des dommages évalués à 6 milliards de dollars.

Notons que les chercheurs ont relevé que des inondations comparables avaient eu lieu dans la région en 1879, 1884, 1897, 1902, 1909 et 1923, soit bien avant que l'hystérie climatique s'empare de l'actualité.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?