18 mois de prison pour Hisham Saadi

18 mois de prison pour Hisham Saadi

sam, 06/10/2018 – 18:30
Posté dans :
2 commentaires

Hisham Saadi avait menacé les étudiants musulmans de l'Université Concordia le jour où il devait passer un examen.

Voici la ou les sources de cet article : Le Journal de MontréalVoici la source de la photo : SPVM

Hisham Saadi, cet étudiant d'origine libanaise accusé d'incitation à craindre des activités terroristes, a reçu vendredi une sentence de 18 mois de prison.

Rappelons que le 1er mars 2017, M. Saadi avait provoqué une alerte à la bombe qui avait forcé l'évacuation de trois pavillons de l'Université Concordia. La menace terroriste avait d'abord été attribuée à l'extrême droite, car elle avait été proférée à l'endroit d'étudiants musulmans.

L'accusé avait fait parvenir une lettre d'avertissement à l'université et à des médias de Montréal. « On va faire EXPLOSER quotidiennement de petits engins artisanaux amateurs [...] où les musulmans passent leur temps », était-il écrit dans la lettre signée Council of conservative citizens of Canada.

On a appris plus tard que M. Saadi voulait simplement éviter de passer un examen d'économie le jour où il a proféré ses menaces. En sus de sa peine de prison, ce dernier sera soumis à une période de trois ans de probation pendant laquelle il ne pourra s'approcher de l'Université Concordia.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?