Joshua Boyle accuse sa femme d'avoir menti

Joshua Boyle accuse sa femme d'avoir menti

sam, 06/04/2019 – 14:15
Posté dans :
3 commentaires

Son avocat a mis en doute une partie du témoignage de Caitlan Coleman.

Voici la ou les sources de cet article : La Presse et Radio-Canada / Voici la source de la photo : Talibans

Le procès de Joshua Boyle s'est poursuivi jeudi, mais cette fois, c'est l'accusé qui s'est livré à des accusations. Par l'entremise de son avocat, Joshua Boyle a effectivement accusé sa femme d'avoir inventé « l'histoire selon laquelle il l'aurait frappée au visage dans leur appartement d'Ottawa quelques mois après que le couple eut été libéré de ses bourreaux en Afghanistan ».

Rappelons que la femme de Boyle, Caitlan Coleman, a dit avoir vécu des moments pénibles lorsqu'elle et son mari étaient maintenus en captivité en Afghanistan. Lors de son premier témoignage au procès de son mari, Mme Coleman avait raconté que ce dernier lui avait fait subir de la torture tant physique que mentale et l'aurait même menacée de mort.

Or, dans un autre témoignage, elle a relaté des faits qui se sont produits cette fois au retour du couple au Canada en octobre 2017. Mme Coleman était soumise à des règles sévères imposées par son bourreau. Elle devait entre autres le faire éjaculer deux fois par jour, à défaut de quoi elle s'exposait à un « châtiment ».

Elle avait également dû suivre de force un régime strict de perte de poids qui consistait non seulement à réduire les calories, mais aussi à faire de l'exercice. Elle devait noter ses progrès sur une base quotidienne. À bout de nerfs, elle a finalement décidé de fuir son enfer le 30 décembre 2017. Quelques jours plus tard, Joshua Boyle était arrêté sous quinze chefs d'accusation, auxquels quatre autres chefs ont été ajoutés depuis.

L'avocat de Boyle, Lawrence Greenspon, a toutefois mis en doute une partie du témoignage de Mme Coleman, soulignant qu'elle « ne portait pas de marques de violence sur les photos que la police avait prises le jour suivant » la dispute du couple où elle dit avoir été frappée au visage.

Jeudi, d'autres témoins ont cependant raconté que Joshua Boyle était un homme « colérique et dominateur ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?