Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, arrêté à Londres

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, arrêté à Londres

jeu, 11/04/2019 – 08:00
Posté dans :
0 commentaire

Il s'était réfugié dans l'ambassade de l'Équateur en août 2012 pour éviter l'extradition vers les États-Unis.

Voici la ou les sources de cet article : CBC et TVAVoici la source de la photo : Cancillería del Ecuador, FlickrCC BY-SA 2.0

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a été arrêté jeudi dans l'ambassade de l'Équateur, à Londres, où il se terrait depuis 2012. Cette arrestation par la police britannique a été rendue possible avec le retrait du statut d'asile qui avait été accordé à M. Assange par l'Équateur. Le lanceur d'alerte a été placé en garde à vue dans un commissariat londonien en attendant sa première audience en cour.

Le président équatorien, Lenin Moreno, a déclaré que le statut d'asile avait été retiré à M. Assange parce qu'il aurait violé les conventions internationales à quelques reprises. M. Moreno dit avoir reçu du Royaume-Uni la garantie que le fondateur de Wikileaks ne sera pas extradé vers un pays où il risquerait la peine de mort.

Julian Assange s'était réfugié en août 2012 dans l'ambassade équatorienne à Londres par crainte d'être extradé aux États-Unis pour avoir publié des milliers de câbles militaires et diplomatiques classifiés via le site Internet de WikiLeaks. Les administrateurs de ce dernier ont réagi sur Twitter en accusant le gouvernement de l'Équateur d'avoir « illégalement mis fin à l'asile politique d'Assange, en violation du droit international ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?