Un mécanicien de l'État islamique se voit refuser l'asile

Un mécanicien de l'État islamique se voit refuser l'asile

mar, 23/04/2019 – 17:45
Posté dans :
5 commentaires

C'est son expertise dans le domaine du système électrique des véhicules qui a mené les djihadistes à le recruter.

Voici la ou les sources de cet article : Global NewsVoici la source de la photo : CC0

Arrivé au pays en 2015, un mécanicien d'origine libanaise s'est vu refuser sa demande d'asile au Canada. En fait, la Section d'appel des réfugiés (SAR), après avoir revu son dossier, a conclu que l'homme s'était rendu complices de crimes contre l'humanité en travaillant pour le compte de l'État islamique (EI). On ignore s'il a été déporté et son identité demeure confidentielle.

L'ambassade canadienne à Beyrouth lui avait accordé un visa le 5 mai 2015 puisque la soeur de sa femme qui vivait au Canada l'avait invité à l'y rejoindre par écrit. Le ressortissant libanais avait ensuite fait une demande pour obtenir le statut de réfugié en septembre. Il faut dire que seulement trois mois plus tard, des officiers fédéraux sont intervenus pour lui mettre des bâtons dans les roues étant donné qu'ils le soupçonnaient d'avoir prêté main-forte à l'EI.

L'étude de son passé a révélé qu'à plusieurs reprises, le Libanais s'était rendu dans des zones contrôlées par l'EI pour réparer des véhicules « militarisés » pour le compte du groupe armé. C'est son expertise dans le domaine du système électrique des véhicules qui a mené les djihadistes à le recruter pour modifier leurs voitures de combat. L'homme aurait même été appelé à donner des instructions et à diriger des équipes de mécaniciens.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?