Le Conseil de presse rejette le qualificatif de migrants illégaux

Le Conseil de presse rejette le qualificatif de migrants illégaux

lun, 29/04/2019 – 19:30
Posté dans :
16 commentaires

Il a blâmé TVA Nouvelles pour avoir une fois parlé de migrants illégaux plutôt que de migrants irréguliers.

Voici la ou les sources de cet article : Conseil de presseVoici la source de la photo : CC0

Le Conseil de presse semble suivre de près les recommandations du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières puisqu'il a blâmé TVA Nouvelles pour avoir qualifié les migrants illégaux... d'illégaux plutôt que d'« irréguliers ».

Le jugement du Conseil de presse fait suite à une plainte déposée le 6 avril 2018 contre le journaliste Yves Poirier et TVA Nouvelles pour un reportage effectué au chemin Roxham, à Saint-Bernard-de-Lacolle. Le plaignant avait déploré que le journaliste eût présenté « l'arrivée de migrants comme de ''l'immigration illégale'', alors que cette offense n'existe pas au Canada », nous dit le Conseil de presse.

Pour ce dernier, « il n'est pas illégal de franchir une frontière pour demander l'asile », donc d'« affirmer que les migrants ont franchi ''illégalement'' la frontière n'est pas fidèle à la réalité et induit le public en erreur ».

Dans son jugement, le Conseil s'est référé à la représentante spéciale du Secrétaire général pour les migrations au sein des Nations unies à New York, Louise Arbour, qui avait signé un texte dans Le Devoir où elle avait affirmé que le choix du terme « illégal contribuait à la perception négative des migrants en situation d'irrégularité ».

Rappelons que l'objectif 17 du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières demande aux gouvernements de promouvoir une couverture médiatique « indépendante » et « objective », notamment « en sensibilisant et en éduquant les professionnels des médias ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?