Le Conseil de presse rabroue encore un média de Québecor

Le Conseil de presse rabroue encore un média de Québecor

mar, 30/04/2019 – 10:35
Posté dans :
7 commentaires

Les membres du Conseil n'ont pas aimé qu'un chroniqueur se moque d'un membre de la communauté LGBT+.

Voici la ou les sources de cet article : Conseil de presseVoici la source de la photo : CC0

Le Conseil de presse du Québec semble manifestement s'être rangé du côté de la bien-pensance en matière de propos portant sur la communauté LGBT+. Un chroniqueur pour le Journal de Montréal, Michel Beaudry, l'a appris à ses dépens, car le Conseil a jugé qu'il avait fait preuve de discrimination en racontant une anecdote cocasse sur un transgenre dans l'un de ses articles.

On lui reproche d'avoir relaté une situation qui, selon le journaliste, se classait parmi les dix événements les plus drôles de toute sa vie. Dans une chronique parue en mars 2018, ce dernier avait « osé » mentionner le cas d'une caissière dans une quincaillerie qui était demeurée perplexe face à une cliente maquillée et blonde qui alléguait alors s'appeler Jacques.

Selon des personnes qui ont porté plainte contre Michel Beaudry, il aurait « fait preuve de discrimination » envers « la communauté LGBT + avec ses commentaires homophobes/transphobes contre une personne transgenre ou travestie ». Une autre plaignante, Andrée Paris, a même poussé l'audace jusqu'à ajouter qu'il avait « attisé la haine et le mépris [...], encouragé la violence ou [...] entretenu les préjugés envers des travestis, en plus d'encourager possiblement l'homophobie ».

En somme, le Conseil de presse du Québec a « blâmé » Michel Beaudry et Le Journal de Montréal pour « grief de discrimination encourageant l'entretien de préjugés ». Si l'on se fit à la décision, le Journal de Montréal aurait une obligation « morale » de publier ou de diffuser cette plainte puis d'en faire parvenir la preuve au Conseil dans les 30 jours suivant le « jugement ». Toutefois, les médias de Québecor n'étant pas membres du Conseil de presse, ils ne sont pas tenus de s'y conformer.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?