Il y a 10 ans se produisait un crime d'honneur au Canada

Il y a 10 ans se produisait un crime d'honneur au Canada

mar, 02/07/2019 – 15:50
Posté dans :
5 commentaires

Geeti, Sahar et Zainab Shafia ont été tuées en 2009 parce qu'elles ne se conduisaient pas en « vraies » musulmanes.

Voici la ou les sources de cet article : Maclean'sTVA Nouvelles et CBC / Voici la source de la photo : CC0

Le 30 juin 2009, des policiers retrouvaient les corps de Geeti, Sahar et Zainab Shafia, ainsi que celui de Rona Amir Mohammad, dans une voiture au fond d'une écluse en Ontario. Les quatre femmes, résidant à Montréal, avaient été victimes d'un crime d'honneur qui a fait couler de l'encre pendant plusieurs années au pays.

« Je suis heureux et ma conscience est claire. Elles [les quatre femmes assassinées] n'ont pas bien fait et Dieu les a punies. » Ces propos avaient été tenus par le patriarche de la famille, Mohammad Shafia, la nuit précédant son arrestation, ignorant que la police avait mis son domicile sur écoute.

Geeti, Sahar et Zainab Shafia étaient les trois filles de Mohammed Shafia ; Rona Amir Mohammad était sa première femme. De quoi le père de famille accusait-il ses filles ? De vivre à l'occidental, rien de moins.

Mohammad Shafia aurait voulu qu'elles se comportent comme de « bonnes musulmanes », qu'elles portent le hidjab et épousent un musulman, mais elles ont préféré se rebeller contre les « traditions » et les « coutumes » de leur père. Honteux, celui-ci a décidé de les éliminer, non sans oublier sa première épouse qui leur était proche.

Le 29 janvier 2012, Shafia et sa femme Tooba Yahya, ainsi que leur fils Hamed, ont été condamnés pour meurtre au premier degré et ont reçu une sentence de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Tooba Yahya a été expulsée vers l'Afghanistan en 2018.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?