Un employé musulman de l'ARC subit une défaite judiciaire

Un employé musulman de l'ARC subit une défaite judiciaire

jeu, 25/07/2019 – 19:15
Posté dans :
40 commentaires

Après avoir célébré la mort des troupes de l'OTAN, il a dit avoir été victime d'islamophobie. En vain.

Voici la ou les sources de cet article : Blacklock's / Voici la source de la photo : CC0

La Commission des relations de travail et de l'emploi dans le secteur public fédéral a jugé que l'Agence du revenu du Canada (ARC) avait eu raison de congédier un ressortissant afghan travaillant dans l'un de ses centres d'appel après qu'il eut ouvertement célébré la mort de troupes de l'OTAN. C'est ainsi que la Commission a rejeté la version de l'ex-employé voulant qu'il ait été victime de « discrimination islamophobe ».

Une enquête a relevé 303 tweets qui justifiaient ou faisaient la promotion de la violence. Des messages comme « vraiment heureux de voir des morts au sein de l'OTAN ; ils le méritent », « le peuple ne veut pas "d'excuses". Nous voulons nous venger. L'OTAN doit payer » ; ou encore « j'espère voir plus de [troupes de] l'OTAN/É-U souffrir dans les prochains jours » étaient monnaie courante sur son compte.

Selon l'arbitre Bryan Gray, l'employé « a été l'auteur de sa propre malchance en écrivant puis en publiant des gazouillis perturbants sur internet ». Célébrer la mort du personnel de l'OTAN tout en faisant la promotion du meurtre d'otages, a-t-il ajouté, sont des comportements incompatibles avec le rôle joué par un fonctionnaire du gouvernement fédéral.

Il faut dire que les employés de l'ARC ont accès à une base de données qui contient de l'information confidentielle sur 27 millions de contribuables, dont leur nom, leur adresse et la liste de leurs investissements.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?