Les détracteurs de la laïcité entament une nouvelle offensive

Les détracteurs de la laïcité entament une nouvelle offensive

mar, 23/07/2019 – 11:10
Posté dans :
16 commentaires

Quelques jours après l'avertissement d'Ève Torres, les opposants à la laïcité déposent une demande d'autorisation d'appel.

Voici la ou les sources de cet article : NCCMVoici la source de la photo : CC0

Alors que les opposants à la Loi sur la laïcité ont subi un premier revers devant la Cour supérieure du Québec, ces derniers viennent tout juste de déposer une demande d'autorisation afin de porter cette décision en appel. C'est du moins ce qui a été annoncé sur le site web du Conseil national des musulmans canadiens (CNMC), mardi.

Rappelons que d'après ce qu'a rapporté Radio-Canada, le juge Michel Yergeau avait « refusé jeudi d'accorder une injonction qui aurait en partie suspendu l'application de la nouvelle loi sur la laïcité ». Le juge n'avait pas accordé crédit à la position des deux organismes qui contestent la loi, le CNMC et l'Association canadienne des libertés civiles (ACLC), lesquels clament qu'elle est discriminatoire.

« La Loi sur la laïcité de l'État continuera à s'appliquer intégralement en attendant le jugement au mérite sur la demande de révision judiciaire », avait déclaré le magistrat. Or, selon le CNMC et l'ACLC, « la décision contient un certain nombre d'erreurs de droit importantes », ce qui fait en sorte, toujours d'après ces organisations, que la permission du droit d'appeler devrait être accordée.

Le directeur général du CNMC, Mustafa Farooq, a avancé qu'il comptait honorer sa promesse de « défendre » les droits des Canadiens et des Québécois. « Nous pensons, comme nous l'avons toujours cru, que ce projet de loi n'a pas sa place en 2019. Il s'agit d'un moment historique, alors que les Québécois de toutes les confessions s'opposent à une loi injuste et se joignent à nous pour déposer notre demande d'autorisation », a-t-il ajouté.

Soulignons que pas plus tard que le 19 juillet, l'ex-candidate de Québec solidaire (QS), Ève Torres, déclarait sur Twitter que rien n'était encore « gagné » et que les citoyens seraient « surpris » sous peu en ce qui a trait aux contestations de la Loi sur la laïcité. Visiblement, cette mise en garde tombait à point.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?