Une Russe accusée d'espionnage sera déportée

Une Russe accusée d'espionnage sera déportée

lun, 29/07/2019 – 19:00
Posté dans :
4 commentaires

Le gouvernement canadien a ordonné l'expulsion d'Elena Crenna, qui aurait remis des informations aux services russes.

Voici la ou les sources de cet article : Global NewsVoici la source de la photo : Soumise

Une femme d'origine russe a reçu une ordonnance d'expulsion après que des responsables de l'immigration eurent conclu que les informations qu'elle avait transmises aux services de renseignement de la Russie relevaient de l'espionnage.

Elena Crenna, une citoyenne d'Ottawa, se serait adonnée à des « actes d'espionnage contraires aux intérêts du Canada », a déclaré la Section d'appel de l'immigration (SAI) dans une décision dont le document a été obtenu par Global News. Les événements remontent aux années 90 lorsque Mme Crenna était en contact avec le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB).

Mme Crenna, alias Elena Filatova, possède la double nationalité russe et américaine, mais en 2012, elle a épousé David Crenna, un ancien conseiller politique au fédéral. Celui-ci tente depuis ce temps de parrainer sa femme pour qu'elle puisse immigrer en sol canadien, une démarche bloquée en raison des accusations d'espionnage.

Le 31 mai 2018, la Commission de l'immigration et du statut de réfugié avait d'abord statué que la femme d'origine russe ne s'était pas livrée à des activités d'espionnage. Le gouvernement avait fait appel de cette décision pour ensuite obtenir gain de cause, ce qui a conduit à l'ordonnance d'expulsion.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?