Retour au Moyen âge : le blasphème passible d'amende en Italie

Retour au Moyen âge : le blasphème passible d'amende en Italie

jeu, 01/08/2019 – 08:45
Posté dans :
12 commentaires

La Ville de Saonara s'est munie d'un outil curieux afin de punir ceux qui osent tenter le Christ, Bouddha ou Allah.

Voici la ou les sources de cet article : Daily MailVoici la source de la photo : CC0

Si certains peuvent avoir l'impression que le concept de laïcité semble superflu, c'est sans doute qu'ils n'ont pas été mis au parfum des dérives que l'on retrouve chez nos amis européens.

Saonara, une ville située dans le nord de l'Italie qui ne compte environ que 10 000 habitants, a décidé de prendre le taureau par les cornes pour « condamner » les gens qui osent blasphémer. Peu importe la sainte figure religieuse visée, les contrevenants se verront imposer une amende allant jusqu'à 400 euros (587,05 dollars canadiens).

Alors qu'il accordait une entrevue au quotidien britannique The Telegraph, le maire de Saonara, Walter Stefan, a lancé que le blasphème l'offensait. Même s'il est un fervent catholique, il a précisé cependant que toutes les fois seraient protégées par cette mesure. « C'est valable pour Allah, Bouddha, ou Mohammed », a-t-il ajouté.

Soulignons que cette initiative s'inscrit dans une série d'interdictions qui visent à serrer la vis aux habitants de la région afin qu'ils se comportent de manière plus civilisée. Les autorités tentent aussi de dissuader les résidents de jeter leurs déchets dans des lieux publics et de convaincre les personnes de promener leurs chiens en laisse.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?