L'islam au-dessus de la loi, selon un juge

L'islam au-dessus de la loi, selon un juge

jeu, 26/10/2017 – 06:00
Posté dans :
0 commentaire

Un musulman qui forçait sa femme à avoir des relations sexuelles avec lui a été déclaré non coupable d'agression sexuelle.

Source : Ottawa CitizenPhoto : George Hodan, CC0

Un musulman d'Ottawa, dont le nom n'a pas été divulgué, a été déclaré non coupable d'avoir agressé sexuellement sa femme parce qu'il croyait que c'était son droit d'avoir des relations sexuelles avec elle chaque fois qu'il le souhaitait.

Dans sa décision, le juge de la Cour supérieure de l'Ontario, Robert Smith, a déclaré que le ministère public n'avait pas réussi à prouver que l'accusé eût l'intention criminelle d'agresser sexuellement sa femme.

« L'accusé a probablement eu des rapports sexuels avec sa femme à maintes reprises sans son consentement spécifique, mais lui et elle croyaient qu'il avait le droit de le faire », a déclaré le juge Smith.

Le couple est issu d'un mariage arrangé en Palestine. La femme a témoigné qu'au cours de leur mariage, elle avait toujours considéré que c'était son obligation d'avoir des relations sexuelles avec son mari. Il est arrivé à de nombreuses reprises qu'elle ne soit pas consentante lors d'un acte sexuel, mais elle jugeait que c'était le droit de son mari d'abuser d'elle. Le couple s'est séparé en janvier 2013.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?