L'indépendance devra passer par les régions

L'indépendance devra passer par les régions

ven, 31/05/2019 – 14:30
Posté dans :
50 commentaires

Pour rallier les Québécois, le projet souverainiste doit être original et promouvoir la décentralisation des pouvoirs.

Voici la source de la photo : Dooblem, WikimediaCC BY-SA 3.0

Le texte ci-dessous est un article d'opinion écrit par un de nos lecteurs, Michel J. Grenier, et relayé par le journal Le Peuple. Il a été légèrement modifié, mais le propos demeure identique. Vous pouvez nous envoyer votre propre article d'opinion en cliquant ici.

L'indépendance passera par les régions sinon elle ne se fera pas.

Pourquoi ?

Parce que les fédéralistes, comme moi, ne veulent pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier et vont toujours voter « Non » pour un pays unitaire et vague, tel que proposé par les partis indépendantistes.

Pour rallier l'ensemble de la population, il faut lui proposer autre chose d'unique, d'original et de révolutionnaire, la République fédérale du Québec, telle que celle promue par le Projet Liberté-Nation.

Dix-sept anciennes régions administratives qui deviennent chacune un état autonome avec sa constitution, son gouverneur, son parlement, ses pleins pouvoirs de taxation et d'imposition, son pouvoir venant des citoyens de la base et non pas d'en haut, donc près des besoins de ses citoyens, comme le Maine, le Vermont, le New Hampshire, la Floride, etc., et plein d'autres fédérations dans le monde.

Une fédération francophone interculturelle à Québec, séparée entièrement de la fédération multiculturelle « ghettoïsante », sans âme ni identité propre, à Ottawa, à laquelle nous devons actuellement nous conformer.

C'est la seule façon légale, pour TOUS les Québécois, d'obtenir le pays du Québec.

Que l'on aime ça ou non, nous sommes présentement assujettis et liés par une constitution de 1982 que nous n'avons jamais signée, mais qui nous lie quand même, par le vote majoritaire des autres provinces, tel que statué par la Cour Suprême du Canada.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?