La qualité de la chaîne « Canal Savoir »

La qualité de la chaîne « Canal Savoir »

lun, 24/06/2019 – 10:45
Posté dans :
2 commentaires

Une citoyenne écrit à la chaîne « Canal Savoir » pour s'indigner de « l'indigence intellectuelle » de Lili Boisvert.

Voici la source de la photo : Twitter

Le texte ci-dessous est une lettre écrite par une de nos lectrices, Hélène Pisier, à la chaîne « Canal Savoir » et relayée par le journal Le Peuple. Elle a été légèrement modifiée, mais le propos demeure identique. Vous pouvez nous envoyer votre propre article d'opinion en cliquant ici.

Bonjour,

Je serai brève.

Je suis consternée par l'indigence intellectuelle de l'une des figures les plus présentes sur votre chaîne en ce qui regarde les débats d'idées, Lili Boisvert.

Madame est une enfant (avec toutes les limites intellectuelles, informationnelles et culturelles que ce vocable implique d'office) qui joue... à l'adulte.

C'est sidérant d'insignifiance. Sauf rares exceptions (sans doute involontaires : une montre détraquée donne l'heure juste deux fois par jour...).

Et quelle arrogance franchement ridicule, comme par surcroît !

Dommage. Très dommage.

Car de la sorte Canal Savoir, concept effectivement intéressant, voire nécessaire sur la place publique québécoise, se sabote elle-même en laissant sa programmation entre des mains à la fois aussi puériles, narcissiques, obtuses et d'une étroitesse d'esprit que je qualifierais de fascinante.

En un mot : aveuglement mental sous le couvert de la... sainte liberté.

Et chez qui l'expression du grand n'importe quoi (aussi appelé : Ignorance) se voit perpétuellement confondue avec un discours éclairé, structuré, informé et psychologiquement ouvert à la parole... de l'autre.

Oui. Canal Savoir se discrédite elle-même avec des enfants-nombrils pareils à son antenne.

Et c'est d'une tristesse intellectuelle sans nom.

Bien à vous,

Hélène Pisier,

citoyenne du Québec,

20-VI-2019

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?