Amnistie internationale : désormais un bourbier de bêtises ?

Amnistie internationale : désormais un bourbier de bêtises ?

jeu, 25/07/2019 – 19:35
Posté dans :
6 commentaires

Une citoyenne affirme que la branche québécoise d'Amnistie internationale est victime d'un « extraordinaire dérapage ».

Voici la source de la photo : Amnistie internationale

Le texte ci-dessous est une lettre écrite par un de nos lecteurs, Marianne Chenonceau, au chroniqueur Richard Martineau et relayée par le journal Le Peuple. Elle a été légèrement modifiée, mais le propos demeure identique. Vous pouvez nous envoyer votre propre article d'opinion en cliquant ici.

Bonjour M. Martineau,

Sujet : Les fake news d'Amnistie internationale

À l'évidence, vous n'êtes pas seul à constater l'extraordinaire dérapage – aveugle – de la colonne québécoise d'Amnistie internationale.

Voir notamment cette lettre ouverte très parlante, si je puis dire.

Formuler de pareilles bêtises, qui ne dépassent guère la connaissance et le jugement d'une adolescente-type de notre temps, fait énormément de mal à la réputation de cette antenne d'Amnistie.

Pour laquelle, personnellement, j'éprouvais, depuis toujours, le plus grand respect.

Hélas, madame France-Isabelle Langlois, actuelle directrice de l'Organisation, aura mis bien peu de temps à discréditer la Maison.

Et de ce fait, c'est l'ensemble de la société, et de ladite Organisation, qui perdent au change. Quel extraordinaire gâchis !

Mais quelle est donc cette idée, à notre époque des Justin Trudeau et des Donald Trump, de remettre tout naturellement les plus grandes responsabilités entre les mains d'incompétent(e)s, sinon d'enfants...???

Il faudra long de temps, je le crains, avant que le chapitre québécois d'Amnistie internationale ne se remette d'une errance pareille.

J'ai quant à moi totalement perdu confiance dans cette (autrefois) noble entreprise à caractère international.

Marianne Chenonceau

Québec, 25-VII-2019

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?