Au tour de Jagmeet Singh d'être lié au séparatisme sikh

Au tour de Jagmeet Singh d'être lié au séparatisme sikh

mer, 14/03/2018 – 21:15
Posté dans :
1 commentaire

Le Globe and Mail a appris que M. Singh a pris part à un rassemblement séparatiste sikh à San Francisco en 2015.

Sources : The Globe and Mail et NPD / Photo : BGM Riding Association, WikimediaCC BY-SA 3.0 (Image rognée)

En juin 2015, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, avait pris part à un rassemblement séparatiste sikh à San Francisco, selon ce qu'a rapporté le Globe and Mail. L'événement rendait hommage à Jarnail Singh Bhindranwale, un chef religieux sikh qui a été tué dans l'attaque de l'armée indienne contre le Temple d'Or en 1984.

M. Singh, à l'époque député néo-démocrate de l'Assemblée législative de l'Ontario, avait même été invité à prendre la parole lors de l'événement où il a dénoncé le « génocide » contre les sikhs commis par l'Inde.

Dans une déclaration publiée sur le site Internet du NPD, M. Singh affirme qu'il avait été invité à s'exprimer au rassemblement de San Francisco en tant que défenseur des droits de la personne. « Ce n'est pas à moi de décider de l'avenir de l'Inde », a-t-il tenu à préciser.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?