Refonte électorale : le gouvernement Trudeau critiqué de partout

Refonte électorale : le gouvernement Trudeau critiqué de partout

sam, 26/05/2018 – 19:45
Posté dans :
0 commentaire

Les partis d'opposition l'accusent de ne pas respecter la démocratie alors qu'il impose une refonte électorale majeure.

Source de l'article : Chambre des communesSource de la photo : secretlondon123, FlickrCC BY-SA 2.0 FR

Jeudi, à la Chambre des communes, les députés ont débattu du projet de loi C-76 sur la refonte de la loi électorale. D'emblée, les néo-démocrates ont reproché aux libéraux d'avoir limité les débats dans l'espoir que le projet de loi soit adopté avant les prochaines élections, prévues en octobre 2019.

Ainsi, le député néo-démocrate Nathan Cullen a déclaré que le mode de scrutin permettant aux Canadiens de voter lors des élections était « un sujet sacré et un fondement de la démocratie canadienne, qui n'est le propre ni de la gauche ni de la droite ». La députée Ruth Ellen Brosseau a renchéri : « Est-ce que les libéraux se rendent compte de ce qu'ils font quand ils limitent le débat sur le projet de loi de la réforme électorale ? »

Les conservateurs ont eu un message similaire. Toutefois, la ministre des Institutions démocratiques, Karina Gould, a vanté le projet de loi C-76, car celui-ci permettra à plus de gens de voter lors des prochaines élections. Pour ce faire, les libéraux veulent notamment réintroduire les cartes d'information de l'électeur comme une preuve d'identité valide. Le hic, c'est que ces cartes n'affichent aucune photo de l'électeur.

À ce titre, le député conservateur Bernard Généreux a souligné que la carte d'information de l'électeur n'était pas une carte d'identité. « Au Québec, les électeurs sont déjà habitués de présenter soit une carte d'assurance maladie, un permis de conduire, un passeport canadien, un certificat de statut d'indien ou une carte d'identité des Forces canadiennes. Est-ce que les libéraux peuvent me dire quelle classe de citoyens est exclue de cette liste ? », a-t-il lancé.

Mme Gould n'a pas répondu directement à la question. « Ce sont seulement les conservateurs qui ont peur des Canadiens qui vont voter. Nous, de ce côté, aimons que les Canadiens aient le droit de voter et nous allons faire tout ce que nous pouvons pour que les Canadiens qui ont ce droit puissent voter », a-t-elle affirmé.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?