Régionalisation de l'immigration : la CAQ présente ses idées

Régionalisation de l'immigration : la CAQ présente ses idées

mer, 15/08/2018 – 08:00
Posté dans :
1 commentaire

À l'instar de ses adversaires politiques, la Coalition Avenir Québec (CAQ) propose d'envoyer des immigrants en région.

Voici la ou les sources de cet article : Radio-Canada (16:00 à 18:00) / Voici la source de la photo : LouisRoyQc, WikimediaCC BY-SA 4.0 (Image rognée et arrière-plan modifié)

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, s'est prononcé sur l'immigration en région au Québec, alors qu'il donnait une entrevue dimanche dernier au micro de Christiane Charette sur les ondes de Radio-Canada.

Les entreprises cherchent des gens de métier

M. Legault semble favorable à la régionalisation de l'immigration. Il s'appuie sur le constat selon lequel les entreprises québécoises manifestent le désir que les immigrants choisis devraient être ceux pouvant occuper des métiers. D'ailleurs, selon le chef de la CAQ, seulement 30 % des étudiants inscrits au cégep choisissent les techniques de métiers tandis que les besoins dans la province sont de l'ordre d'environ 50 %.

Prendre moins d'immigrants, mais en prendre soin

François Legault dresse un dur portrait de l'immigration dans la province. De même, il affirme que « quand on regarde les résultats actuellement, il y a 50 000 nouveaux arrivants au Québec. Il y en a 26 % qui quitte le Québec. Ça veut dire qu'on en perd 13 000 sur les 50 000 [et] pis parmi ceux qui restent, le taux de chômage est [de] 15 % ».

En plus d'abaisser le seuil d'immigration à 40 000 personnes, la CAQ fera donc en sorte que le critère de sélection des nouveaux arrivants dans la province soit au départ les qualifications de ces derniers et les besoins du marché du travail au Québec. Pour cela, la CAQ souhaite une meilleure reconnaissance des diplômes et des acquis au préalable.

Pour ce qui est de leur intégration au sein de la société québécoise, les immigrants devraient aller en région et auraient ensuite trois ans pour réussir un test de français avant d'obtenir leur citoyenneté. M. Legault se dit presque assuré que ceux-ci apprendront le français en région. Enfin, un gouvernement de la CAQ offrirait des cours de français gratuits.

La CAQ se rapproche de ses principaux adversaires sur l'immigration

La position de la CAQ en matière d'immigration n'est guère bien différente de celle des deux autres grands partis politiques au Québec. En effet, le gouvernement Couillard soutient qu'il s'agit d'une des solutions à la pénurie de main-d'oeuvre que vit actuellement le Québec. Le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, avait également déclaré au printemps dernier qu'il enverrait des immigrants en région pour pallier la pénurie de main-d'oeuvre si sa formation prenait le pouvoir cet automne.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?