L'islamiste Adil Charkaoui menace le gouvernement de la CAQ

L'islamiste Adil Charkaoui menace le gouvernement de la CAQ

mar, 02/10/2018 – 18:00
Posté dans :
12 commentaires

Il évoque l'idée de poursuivre le nouveau gouvernement en cas d'atteinte aux droits des musulmans.

Voici la ou les sources de cet article : Collectif canadien anti-islamophobieVoici la source de la photo : CC0

La Coalition Avenir Québec (CAQ) vient à peine d'être élue pour former le prochain gouvernement qu'elle est déjà l'objet de menaces de la part d'Adil Charkaoui. Sur le site Internet du Collectif Canadien Anti-Islamophobie (CCAI), l'islamiste dit prendre « acte des résultats des élections 2018 au Québec », mais évoque l'idée de poursuivre le nouveau gouvernement caquiste.

« Au nom du CCAI, je tiens à rappeler à ce nouveau gouvernement qu'il sera sous surveillance et que toute atteinte aux droits des musulmans, notamment ceux des femmes portant le voile ou n'importe quel signe religieux entraînera une mobilisation citoyenne et éventuellement des poursuites judiciaires », a déclaré M. Charkaoui.

Il a invité le premier ministre désigné, François Legault, « à gouverner dans le respect des droits et libertés de tous les Québécois(es) », dont les « musulmans qui ont été [...] instrumentalisés durant cette dernière campagne électorale ».

Pour ceux qui connaissent très peu Adil Charkaoui, sachez que nous lui avons consacré deux articles (ici et ici) dans notre dossier sur la montée de l'intégrisme au Québec.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?