Le maire de Lévis veut conserver le crucifix

Le maire de Lévis veut conserver le crucifix

ven, 12/10/2018 – 14:50
Posté dans :
2 commentaires

Mardi dernier, Gilles Lehouillier a rappelé aux Québécois qu'il s'agissait « d'un objet qui témoigne d'une histoire ».

Voici la ou les sources de cet article : Journal de Montréal Voici la source de la photo : CC0

Le 9 octobre dernier, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a laissé savoir que le débat sur la laïcité qui fait rage au Québec depuis l'élection de la Coalition avenir Québec (CAQ) ne devrait pas pour autant affecter l'héritage culturel québécois. En effet, ce dernier est d'avis que le crucifix de la salle municipale doit demeurer en place et ce parce qu'il fait partie de notre héritage culturel.

Déférence envers le gouvernement élu

Si la CAQ prenait la décision d'obliger les villes à retirer les crucifix, M. Lehouillier confirme qu'il ne contesterait « pas une décision prise par » le gouvernement du Québec. Néanmoins, le maire de Lévis n'a rien à craindre pour l'instant puisque les caquistes ont actuellement l'intention de maintenir le crucifix à l'Assemblée nationale en raison de son caractère « patrimonial ».

Le débat sur la laïcité

Rappelons que François Legault, premier ministre élu du Québec, a récemment annoncé son intention d'interdire aux personnes en position d'autorité de revêtir des signes religieux et qu'il n'hésiterait pas à employer la clause dérogatoire pour parvenir à ses fins. Des manifestants sont descendus dans les rues dimanche dernier pour s'opposer à la laïcité de l'État. Une contre-manifestation est prévue samedi prochain.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?