Éthique : l'étau se resserre sur les libéraux de Justin Trudeau

Éthique : l'étau se resserre sur les libéraux de Justin Trudeau

mar, 27/11/2018 – 08:15
Posté dans :
1 commentaire

Un libéral est accusé d'avoir avantagé une compagnie d'Halifax aux dépens d'une compagnie québécoise.

Voici la ou les sources de cet article : The Star, The National Post et CBC NewsVoici la source de la photo : Halifax International Security Forum, FlickrCC BY-SA 2.0

Le libéral Scott Brison, président du Conseil du Trésor, aurait agi en arrière-scène pour retarder l'exécution du contrat octroyé à Chantier Davie en 2015, même si les ministres fédéraux responsables du dossier étaient tous les deux en faveur du projet. C'est ce qu'affirme l'avocate du vice-amiral Mark Norman qui est accusé d'avoir divulgué de l'information confidentielle en 2015 à une entreprise de Lévis spécialisée dans la construction de navires.

Selon la défense, Scott Brison aurait manigancé dans le but de résilier le contrat conclu entre l'entreprise et le gouvernement canadien. De cette façon, M. Brison aurait avantagé Irving Shipbuilding, un concurrent de Chantier Davie. D'ailleurs, selon la défense, Scott Brison, député de la circonscription de Kings-Hants en Nouvelle-Écosse, entretient des liens étroits avec la famille qui dirige cette entreprise basée à Halifax.

Après avoir vu sa soumission rejetée par le gouvernement Harper, le co-PDG d'Irving Shipbuilding avait envoyé une lettre à quatre ministres libéraux le 17 novembre 2015 leur demandant d'obtenir le contrat qui avait été consenti à Chantier Davie. Deux jours plus tard, Ottawa avait pris la décision de suspendre l'entente conclue avec l'entreprise de Lévis.

Dans un tout autre ordre d'idée, les médias viennent tout juste de remporter une bataille dans ce dossier. Vendredi dernier, un juge a décidé que le public pourra désormais prendre connaissance de l'intégralité des documents présentés dans cette affaire, contrairement à ce qui était demandé par la Couronne. Le procès de M. Norman devrait avoir lieu durant l'été 2019.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?