La GRC a enquêté pendant plusieurs mois sur un député libéral

La GRC a enquêté pendant plusieurs mois sur un député libéral

mer, 28/11/2018 – 16:30
Posté dans :
1 commentaire

Raj Grewal a démissionné de ses fonctions de député après avoir dépensé plusieurs millions en raison de ses problèmes de jeu.

Voici la ou les sources de cet article : Le Journal de Montréal et Chambre des communesVoici la source de la photo : Chambre des communes (Capture d'écran)

Mardi dernier, le Globe and Mail a révélé que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait enquêté sur l'ex-député libéral Raj Grewal avant qu'il ne donne sa démission la semaine dernière pour régler sa dépendance au jeu et pour acquitter des dettes conséquentes. La GRC avait mené une enquête après avoir appris que ce dernier avait dépensé plusieurs millions de dollars, et ce, en partie dans des casinos. Selon le bureau du premier ministre, Justin Trudeau avait été informé de cette enquête de la police fédérale.

Ce départ soudain était survenu après que le commissaire à l'éthique eut ouvert une enquête sur Raj Grewal en raison d'une plainte voulant que ce dernier se soit placé dans une situation de conflit d'intérêts alors qu'il s'était rendu en Inde en compagnie du premier ministre Justin Trudeau.

Les membres du caucus conservateur n'ont pas manqué de questionner les libéraux dans l'enceinte de la Chambre des communes sur la conduite de M. Grewal. En réaction à la nouvelle, le député Peter Kent a lancé la question suivante : « à quel moment le premier ministre a-t-il été mis au courant de cette enquête de la GRC ? »

Plutôt que de répondre à la question, la députée libérale Bardish Chagger a déclaré que M. Grewal avait confirmé « qu'il vivait des problèmes et qu'il était suivi par un professionnel de la santé », ce qui avait poussé les libéraux à conclure que sa décision de démissionner était fondée.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?