Le Parti libéral du Canada en mode préélectoral

Le Parti libéral du Canada en mode préélectoral

sam, 29/12/2018 – 15:45
Posté dans :
7 commentaires

L'administration Trudeau vante les mérites de son gouvernement à l'approche du scrutin général de 2019.

Voici la ou les sources de cet article : Gouvernement du Canada #1#2  et #3Voici la source de la photo : EJ Hersom, FlickrCC BY 2.0

Décidément, tous les moyens sont bons pour les Libéraux quand vient le temps de faire le plein de votes en prévision des prochaines élections fédérales. En font foi les nouvelles mesures annoncées ce vendredi par Emploi et Développement social Canada (EDCS), lesquelles seront mises en oeuvre à compter de 2019.

« Rendre la vie plus abordable pour les Canadiens de la classe moyenne »

Bonification du Régime de pensions du Canada (RPC), changements apportés aux prestations d'assurance-emploi et baisses d'impôts : « les Canadiens de la classe moyenne auront un salaire plus élevé, comparativement à 2015 [...] », lit-on dans le communiqué d'EDCS. Toutefois, on se rend bien compte que cette annonce est en quelque sorte de la poudre aux yeux lorsqu'on l'examine de plus près.

C'est ainsi qu'on apprend « qu'une personne vivant seule ayant un revenu de 48 000 $ économisera presque 60 $ en retenues sur sa paye en 2019 [...] ». Cette économie augmentera à environ 210 $ « pour une personne vivant seule ayant un revenu de 75 000 $ ». Quand on sait que le prix du logement et des aliments a augmenté de 2,2 à 2,4 pour cent depuis plus d'un an, on se demande bien si les Canadiens ciblés par cette annonce auront en définitive plus d'argent dans leurs poches.

Les prestations et les cotisations au RPC seront également augmentées graduellement à compter de l'an prochain pour « améliorer la sécurité du revenu de retraite des travailleurs d'aujourd'hui afin de les aider à maintenir leur niveau de vie lorsqu'ils quitteront la population active ». On ajoute dans le communiqué de EDCS que cette bonification du Régime équivaut à une augmentation de près de 50 % pour les jeunes travailleurs. Il n'en demeure pas moins que ceux-ci devront cotiser plus d'argent à terme. Et pour ce qui est de leurs vieux jours ? Qui vivra verra !

Enfin, on annonce dans le communiqué de EDCS des baisses d'impôts qui, jumelées à l'Allocation canadienne pour enfants, permettront à « une famille typique de quatre personnes de la classe moyenne » de recevoir « environ 2000 dollars de plus chaque année ». Encore une fois, cette hausse sera-t-elle suffisante pour faire face à l'inflation ? Notons à cet effet que les dépenses courantes des ménages ont augmenté d'un pour cent de novembre 2017 à novembre 2018.

L'administration Trudeau veut « rendre la vie plus abordable pour les Canadiens de la classe moyenne ». Disons plutôt qu'à ce stade-ci, le gouvernement fédéral n'a qu'un pas à franchir avant de verser dans une stratégie de marketing politique électoraliste et empreinte de cynisme.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?