François Legault défend l'idée d'un rapport d'impôt unique

François Legault défend l'idée d'un rapport d'impôt unique

ven, 18/01/2019 – 10:00
Posté dans :
6 commentaires

Le premier ministre du Québec profite du passage de Justin Trudeau à Sherbrooke pour faire cheminer certaines revendications.

Voici la ou les sources de cet article : La Tribune, La Presse, Le Journal de Montréal #1, #2, #3Radio-Canada, CTV News et WikipédiaVoici la source de la photo : Courtoisie

François Legault a tenté de tirer la couverture de son bord alors que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, était de passage à Sherbrooke pour une retraite de trois jours destinée à permettre aux membres de son cabinet de faire le point dans un contexte où les prochaines élections fédérales se profilent déjà à l'horizon.

François Legault tente d'imposer son ordre du jour

Les deux chefs de gouvernement se sont donc rencontrés, jeudi dernier, pour un court entretien d'une trentaine de minutes qui aura permis à François Legault de présenter une liste de doléances qui correspondent, pour la plupart, à des promesses électorales. Ainsi, le chef caquiste, qui en est à sa troisième rencontre avec son homologue fédéral, espère parvenir à convaincre le gouvernement fédéral de céder au Québec les responsabilités de percevoir tous les impôts sur son territoire.

Pour une seule et unique déclaration d'impôt

Cette requête revêt une importance toute particulière aux yeux des contribuables québécois qui subissent la déconvenue de devoir remplir deux déclarations d'impôt chaque année. Rappelons à nos lecteurs que le Québec est la seule province à s'être dotée d'une loi de l'impôt sur le revenu complète (la Loi sur les impôts), bien qu'elle soit calquée pour l'essentiel sur la loi fédérale.

Toujours est-il que le gouvernement Trudeau ne semble pas désireux d'obtempérer avec cette mesure fiscale qui a déjà été proposée par l'ancien ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, en mai 2018. Cette proposition avait fait l'objet d'une motion appuyée à l'unanimité par tous les partis politiques présents à l'Assemblée nationale à cette époque.

Peser sur l'accélérateur avant les élections fédérales

Conscient du rapport de force favorable au Québec, surtout dans un contexte où les Libéraux et les Conservateurs semblent être au coude-à-coude dans les intentions de vote, François Legault a pesé sur l'accélérateur afin de forcer son homologue fédéral à prendre des engagements fermes. Il lui a rappelé, entre autres, que les producteurs laitiers attendent toujours pour des compensations en espèces sonnantes et trébuchantes dans le sillage des dernières négociations tripartites sur le libre-échange. « Il y a beaucoup de dossiers qui sont en suspens avec le gouvernement fédéral. Il est temps que l'on concrétise tout ça », a-t-il déclaré aux journalistes à la sortie de sa rencontre avec M. Trudeau.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?