« Ce que le Québec veut, le Bloc Québécois le veut »

« Ce que le Québec veut, le Bloc Québécois le veut »

ven, 25/01/2019 – 06:35
Posté dans :
3 commentaires

La formation souverainiste entame une tournée nationale visant à recueillir les revendications des Québécois auprès d'Ottawa.

Voici la ou les sources de cet article : Bloc québécoisVoici la source de la photo : Mariannlï, FlickrCC BY 2.0

Le Bloc Québécois (BQ) a officiellement lancé sa grande tournée nationale intitulée « Ce que le Québec veut, le Bloc Québécois le veut », ce mercredi, à Shawinigan.

Son nouveau chef, Yves-François Blanchet, accompagné de ses députés, parcourra ainsi le Québec « pour écouter les priorités des gens de chaque région afin de toutes les porter à Ottawa ».

Être respecté

Selon M. Blanchet, « [c]e que le Québec veut, c'est faire ses propres choix en fonction de ses priorités [...] sur la manière qu'on vit ensemble ». Pour le chef de la formation souverainiste, le Québec désire également faire ses propres choix en matière de langue et de lutte contre le réchauffement climatique.

M. Blanchet a également cherché à attirer l'attention sur les « compensations équitables » qu'espèrent obtenir les agriculteurs québécois « abandonnés par le fédéral » et les contrats qu'attendent les « travailleurs des chantiers maritimes » au Québec.

En d'autres mots, ce que le Québec veut surtout, « c'est être respecté », a-t-il précisé.

Le parti des régions

Yves-François Blanchet promet de « bâtir des associations locales solides partout au Québec afin [de] lutter pour représenter toutes nos régions comme elles le méritent [aux prochaines élections fédérales] ». Le chef du BQ affirme que son parti sera celui des régions « dans un Parlement fédéral qui traite le Québec au complet comme une unique région aussi éloignée que négligeable ».

Rappelons que M. Blanchet a été couronné par acclamation il y a plus d'une semaine faute de concurrents ayant présenté une candidature valide.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?