Les libéraux et les islamistes poussent de hauts cris

Les libéraux et les islamistes poussent de hauts cris

ven, 01/02/2019 – 07:00
Posté dans :
18 commentaires

Tous deux se sont indignés de la décision de M. Legault de rejeter l'idée d'une journée contre l'islamophobie.

Voici la ou les sources de cet article : CNMC, Le Journal de Montréal, Twitter #1 et #2 / Voici la source de la photo : CC0

Jeudi, des députés du Parti libéral du Québec (PLQ) et le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC), un groupe islamiste, se sont trouvé des points en commun. En effet, ils ont tous deux dénoncé la décision du premier ministre François Legault de ne pas désigner le 29 janvier comme étant une journée nationale de commémoration et d'action contre l'islamophobie.

Invité à s'exprimer sur le sujet, M. Legault a déclaré : « Je ne pense pas qu'il y ait de l'islamophobie au Québec, je ne vois pas pourquoi il y aurait une journée contre l'islamophobie ». Mal lui en a pris, car le CNMC a aussitôt répliqué que de tels commentaires étaient « absolument insultants pour les familles des victimes et les communautés musulmanes québécoises ».

Le CNMC a poursuivi en affirmant que M. Legault devait « immédiatement se rétracter et s'excuser à la suite de cette remarque grandement offensante et inexacte, et reconnaître que l'islamophobie, comme toutes les autres formes de haine et de racisme, existe au Québec et nécessite d'être abordée ».

Sur les réseaux sociaux, plusieurs députés libéraux en ont ajouté une couche. Ainsi, Marie Montpetit a écrit : « Et pas non plus de sexisme, de racisme, d'homophobie, de bullying, d'intimidation et de préjugés ? Est-ce que le premier ministre nie aussi ces réalités ? » De son côté, Monsef Derraji a lancé : « Sur quels éléments se base M. Legault pour affirmer l'absence d'islamophobie ? A-t-il consulté des rapports ? Si c'est le cas, qu'ils nous partage ses sources ! »

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?